Publié

AllemagneLe bénéfice d'Allianz est en hausse de 83,4%

L'assureur allemand doit ce bon résultat à un trimestre exceptionnel dans la gestion d'actifs.

Au total, le groupe a dégagé un bénéfice net de 2 milliards d'euros au deuxième trimestre.

Au total, le groupe a dégagé un bénéfice net de 2 milliards d'euros au deuxième trimestre.

Keystone

L'assureur allemand Allianz a confirmé vendredi avoir atteint un bénéfice net en hausse de 83,4% sur un an pour le deuxième trimestre. Ce bon résultat a été tiré par un trimestre exceptionnel dans la gestion d'actifs.

Pimco, la filiale américaine de gestion d'actifs du groupe de Munich, a largement contribué aux entrées nettes de fonds en provenance de tiers, totalisant 55 milliards d'euros (plus de 62,6 milliards de francs au taux de change actuel) sur le deuxième trimestre.

Pimco a rentré notamment un mandat de gestion d'un client à hauteur de 19 milliards d'euros. Un signe de retournement, car la société avait connu depuis 2014 d'importantes sorties nettes de fonds à la suite du départ de son patron fondateur Bill Gross.

Les fonds gérés pour le compte de tiers ont été portés en totalité à 1406 milliards d'euros. La hausse est de seulement 3 milliards par rapport au trimestre précédent, car la faiblesse du dollar a pénalisé à l'inverse la valorisation du portefeuille.

Le résultat opérationnel de la gestion d'actifs s'est quant à lui amélioré de 16,8% à 584 millions d'euros. «Pimco a de nouveau fortement contribué aux résultats du groupe Allianz», s'est félicité le directeur financier d'Allianz, Dieter Wemmer, cité dans un communiqué.

Hausse des prix des primes

La branche dommages a dégagé un résultat opérationnel de 1,4% signifiant un bond de 28% en raison d'un taux moins important de sinistres. Le ratio combiné, qui rapporte la somme des frais de gestion et du coût des sinistres sur le total des primes encaissées, s'est établi à 93,7%, contre 96,4% à trimestre comparable l'an dernier.

Les primes ont, elles, augmenté de 1%, à 11,7 milliards d'euros à la faveur d'une hausse des prix alors qu'elles ont légèrement reculé en volume.

La branche santé et vie a vu ses recettes grimper de 2,6%, à 16,7 milliards d'euros, et la marge sur les affaires nouvelles, un indicateur permettant de mesurer la rentabilité des produits d'épargne et de retraite, s'est améliorée à 3,4% contre 2,6% l'an passé.

Au total, le groupe a dégagé un bénéfice net de 2 milliards d'euros au deuxième trimestre et un résultat opérationnel de 2,9 milliards d'euros, en hausse de près de 23%, selon des données rendues publiques dès la semaine passée.

Rachat de LVFS

Allianz a annoncé vendredi l'acquisition en deux temps de l'assureur britannique LVFS afin de renforcer sa présence au Royaume-Uni. Le montant de l'opération se monte à près de 800 millions d'euros (910 millions de francs).

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!