Publié

Crash au MaliLe bilan définitif du crash d'Air Algérie s'établit à 116 morts

Le bilan définitif de l'accident de l'avion d'Air Algérie la semaine dernière dans le nord du Mali s'élève à 116 morts. Les premiers restes humains sont arrivés à Paris en vue de l'identification.

1 / 24
Le MacDonnell Douglas d'Air Algérie s'est écrasé le 24 juillet 2014 au nord du Mali causant la mort de 116 personnes. Selon des experts, des lacunes de formation des pilotes serait la cause du crash. (Mardi 24 janvier 2017)

Le MacDonnell Douglas d'Air Algérie s'est écrasé le 24 juillet 2014 au nord du Mali causant la mort de 116 personnes. Selon des experts, des lacunes de formation des pilotes serait la cause du crash. (Mardi 24 janvier 2017)

AFP
Le BEA informe qu'un problème de givrage des capteurs a causé le crash de l'avion. (Samedi 4 avril 2015)

Le BEA informe qu'un problème de givrage des capteurs a causé le crash de l'avion. (Samedi 4 avril 2015)

Les enquêteurs ont présenté leur premier rapport sur le crash de l'avion d'Air Algérie. Ici Rémi Jouty, le directeur du Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA) français (7 août 2014)

Les enquêteurs ont présenté leur premier rapport sur le crash de l'avion d'Air Algérie. Ici Rémi Jouty, le directeur du Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA) français (7 août 2014)

AFP

Le général Gilbert Diendéré, chef de la cellule de crise, a expliqué que 118 noms figuraient sur la liste des passagers dressée par Air Algérie mais que deux personnes n'étaient pas à bord du MD-83. L'une, malade, a annulé son voyage; l'autre, un employé d'Air Algérie, n'a finalement pas embarqué.

Le McDonnell Douglas MD-83 devait assurer la liaison entre Ouagadougou et Alger. Les autorités françaises pensent que le mauvais temps est probablement à l'origine du crash, sans exclure toutefois d'autres pistes.

(ats)

Ton opinion