Publié

HondurasLe bilan des morts dans l'incendie de prison s'alourdit

Deux nouvelles victimes de l'incendie d'un pénitencier à Comayagua, dans le centre du Honduras, sont décédées des suites de leurs blessures, portant à 358 morts le bilan de ce drame.

358 détenus sont décédés suite à l'incendie du pénitencier de Comayagua qui comptait 852 prisonniers, soit le double de la capacité de la prison.

358 détenus sont décédés suite à l'incendie du pénitencier de Comayagua qui comptait 852 prisonniers, soit le double de la capacité de la prison.

AFP

Selon les autorités, 353 prisonniers sont décédés pendant l'incendie mardi, et cinq - y compris les deux annoncés samedi - depuis. Cinq sont toujours hospitalisés. Seules 32 victimes avaient pu être identifiées samedi.

Le président hondurien Porfirio Lobo a reconnu vendredi que certains détenus piégés dans l'incendie avaient réussi à s'enfuir, contrairement à ce qu'avait affirmé la police.

Il y avait 852 prisonniers à Comayagua, soit le double de la capacité de la prison. Le président Lobo a suspendu de leurs fonctions tous les responsables des services pénitentiaires pour permettre aux enquêteurs de travailler. Mais cette décision n'a pas suffi à éviter les accusations, qui mettent en cause des autorités dépassées par l'ampleur de la catastrophe.

(ats)

Votre opinion