Actualisé

IndonésieLe bilan s'alourdit après le glissement de terrain à Java

Le glissement de terrain qui a détruit tout un village vendredi soir dans l'île de Java en Indonésie a fait au moins 17 morts et 91 disparus.

La saison des pluies a commencé en Indonésie provoquant ces glissements de terrain qui emportent les maisons dans la majorité des cas. Vendredi 12 décembre, la catastrophe sur l'île de Java a fait au moins 17 morts et près de cent de disparus.

Les sauveteurs s'efforçaient de retrouver des survivants.

Selon le porte-parole de l'agence chargée des catastrophes naturelles, 17 personnes ont été tuées et 423 personnes ont été évacuées dans des abris temporaires.

Il a précisé que le village de Jemblung était le plus affecté. «La difficulté, a-t-il expliqué, est que la route pour l'évacuation est également endommagée par le glissement de terrain.»

L'équipe de sauvetage comprend des policiers, des militaires et des volontaires locaux. Ils recherchent les disparus à main nue à travers la boue, mais la pluie rend les recherches difficiles. Les images diffusées par les médias montrent un torrent de boue et d'eau dévalant la pente boisée d'une montagne.

Le village de Jemblung se trouve dans le district de Banjarnegara, province de Central Java, à environ 450 km de la capitale, Djakarta. Ce genre de phénomène est courant en Indonésie durant la saison de la mousson, qui court en général d'octobre à avril.

(ats)

Votre opinion