Publié

EnvironnementLe bilby, un petit marsupial australien, est en danger

La survie du bilby, un petit marsupial australien en voie de réintroduction, est en péril dans l'Etat du Queensland après l'arrachage par la crue d'une clôture le protégeant des chats sauvages.

Un bilby

Un bilby

AFP

Autrefois proliférant dans les régions semi-désertiques de l'île, le bilby n'est plus présent que dans trois des huits Etats australiens, victime de prédateurs et de la réduction de son habitat.

Dans le Queensland, sa population est estimée à entre 600 et 700 individus vivant principalement dans une zone de 25 km 2 autour de laquelle a été érigée une clôture électrifiée.

Mais de récentes inondations ont détruit une partie de cette clôture, permettant aux chats sauvages de pénétrer dans le sanctuaire.

«Nous pensons qu'il pouvait y avoir environ 150 bilbies nés récemment dans cet enclos et ils ont été décimés», a expliqué Frank Manthey, co-fondateur de l'association Save The Bilby Fund, à la chaîne de télévision ABC.

Pas moins de 3000 chats sauvages ont été abattus près de l'enclos en un peu plus de deux semaines.

Le bilby (Macrotis lagotis), ou bandicoot lapin, est une espèce endémique d'Australie présente jadis sur 70% du territoire. Il ne se trouve plus désormais que dans le Queensland, l'Australie occidentale et le Territoire du nord.

Il ressemble à un gros rat au museau et aux oreilles allongés, pèse environ 1 kg pour 55 centimètres de long. Omnivore, il se nourrit de petits lézards, d'araignées, de larves, d'insectes et de plantes. C'est un animal nocturne qui vit dans des terriers profonds.

(AFP)

Votre opinion