Publié

FootballLe Borussia Dortmund sombre au Camp Nou

Les hommes de Lucien Favre n'ont pas existé face à Barcelone en Ligue des champions. Vaincus 3-1, ils n'ont plus leur destin en main.

par
Sport-Center
Lionel Messi a fait vivre un cauchemar au Borussia Dortmund.

Lionel Messi a fait vivre un cauchemar au Borussia Dortmund.

Keystone

Le Borussia Dortmund ne gardera rien en mémoire de la cinquième et avant-dernière journée de la phase de groupe de la Ligue des champions. Déjà, les Allemands ont vu l'Inter Milan renverser le Slavia Prague dans les derniers instants (1-3). Un résultat qui permet aux Italiens de ravir provisoirement la 2e place du groupe et une option dans l'optique d'une qualification pour les huitièmes de finale. Ensuite, pour ce qui est de sa prestation personnelle, Dortmund n'a tout simplement pas existé face à Barcelone. Défaite 3-1 à la clé.

En réalité, un seul frisson a parcouru le public du Camp Nou mercredi soir. Cette perte de balle à mi-terrain d'Ivan Rakitic dans les premières secondes de jeu. Nico Schulz est passé tout près d'en profiter et cela aurait assurément jeté un froid sur Barcelone. Reste que, par la suite, le Barca a plutôt alterné le chaud et le très chaud, s'appuyant notamment sur un binôme Messi-Suarez dans un tout tout grand soir. Les deux hommes ont combiné pour donner deux longueurs d'avance à leurs couleurs (29e Suarez, passe de Messi; 33e Messi, passe de Suarez). Sur une ouverture de l'inévitable Argentin, Antoine Griezmann a donné un peu plus d'ampleur au score à la 67e (3-0, score final).

Dans le groupe H, l'Ajax a fait un grand pas vers la qualification en surclassant Lille 0-2. Hakim Ziyech a mis les Néerlandais sur orbite dès la 2e minute. Quincy Promes a ajouté son nom au tableau d'affichage à l'heure de jeu. Tout reste néanmoins ouvert au sein de cette poule. Valence et Chelsea, qui se sont quittés sur un match nul 2-2 plus tôt dans la soirée, peuvent également lorgner un ticket pour la suite de la compétition.

Leipzig s'arrache et se qualifie

Retournement de situation totalement fou dans le groupe G. Alors que Benfica était sur le point de complètement redistribuer les cartes et de faire vivre une dernière journée où les quatre équipes seraient concernées par la lutte pour les deux premières places, les Portugais ont perdu leurs moyens face à Leipzig. Pizzi et Vinicius avaient donné deux longueurs d'avance au champion du Portugal en titre. Une marge qui a fondu en l'espace de quelques secondes dans les arrêts de jeu. Emil Foreberg, d'un inattendu doublé, a permis à ses couleurs d'obtenir le point qu'il leur manquait pour poursuivre l'aventure. Le second ticket se disputera entre le Zenith et Lyon.

De leurs côtés, ni Liverpool ni Naples ne sont encore parvenus à atteindre la phase à élimination directe. Dans le choc au sommet du groupe E, Anglais et Italiens se sont quittés dos à dos. Dries Mertes a donné l'avantage aux Napolitains, avant que Dejan Lovren n'égalise.

Grâce à sa victoire 1-4 sur Genk dans l'autre rencontre de la soirée, Salzbourg se joint donc à la lutte en haut de tableau. Les Autrichiens comptent respectivement trois unités de retard sur Liverpool et deux sur Naples.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!