Vacances de Pâques: Le bouchon au Gothard est passé à 6km de son record historique

Publié

Vacances de PâquesLe bouchon au Gothard est passé à 6km de son record historique

Après avoir atteint les 22 km entre 13h et 14h, la colonne de voitures a diminué en soirée et n’est plus que de 5 km de long. Du côté des trains, la cohue était aussi au menu. 

1 / 3
Le bouchon au Gothard est colossal.

Le bouchon au Gothard est colossal.

BRK News
Il a atteint 21 km à midi Vendredi-Saint.

Il a atteint 21 km à midi Vendredi-Saint.

BRK News
Toutes les voitures roulaient dans l’axe nord-sud ou presque.

Toutes les voitures roulaient dans l’axe nord-sud ou presque.

BRK News

Les automobilistes n’en finissent plus de patienter sur la route des vacances. Alors que le bouchon à l’entrée nord du tunnel Gothard a atteint 12 km de long jeudi soir, il a presque doublé ce Vendredi saint. Si vers 7h30, la colonne de voitures était de 16 km, elle s’est en effet rallongée au cours de la matinée pour atteinte 22 km de long entre 13h et 14h, soit un temps d’attente de 3h40. Mais la situation s’est décantée peu à peu au fil de l’après-midi, puis en soirée. Peu avant 19h, le bouchon n’était plus «que» de 12 km, soit un temps d’attente de 1h40. Vers 21h, la file s’étendait sur 5 km, avec un temps d’attente de moins d’une heure. 

A noter que cette surcharge de trafic s’est répercutée à la frontière Suisse-Italie à Chiasso. Vers 16h, le TCS enregistrait une queue de 4km avant la douane. 

Presque le record 

Le bouchon a frôlé son record historique. Les plus longues files de voitures devant le tunnel avaient en effet été mesurées à la Pentecôte en mai 1999 et également à la Pentecôte en mai 2018. Dans les deux cas, la queue avait atteint 28 km de long. Mais dans les deux cas, il y avait eu une explication au phénomène. En effet, en 1999, l'autoroute alternative A13, qui relie les Grisons au Tessin, avait dû être fermée en raison d'inondations. Et en 2018, c’est le tunnel du San Bernardino qui avait été fermé. Cette année, rien de cela. 

Toute la nuit, les vacanciers ont dû poireauter pour passer l’ouvrage. En effet, le bouchon ne s’est jamais résorbé depuis jeudi et est resté une bonne partie de la nuit d’une longueur de 8 km, soit 1h20 d’attente, avant de grossir à nouveau de plus belle.

À noter que les difficultés ne se limitent pas au Gothard. La route du tunnel du San Bernardino, entre Coire et Bellinzone, est également engorgée. Il faut toujours compter avec une heure de retard, selon le TCS.

Celui-ci recommande aux automobilistes romands souhaitant se rendre au Tessin ou en Italie de passer par le Simplon ou le Grand-st-Bernard. Quant à l’autoroute A1 entre Lausanne et Genève, elle semble ne pas connaître de problème à l’heure actuelle. Mais, le TCS annonçait à 11h un trafic en accordéon en raison de la surcharge de véhicules aux abords de la douane de Bardonnex, à Genève.

Retours: difficultés dès dimanche soir

Au chapitre des retours, l'Office fédéral des routes s’attend à des rentrées sur l’axe sud-nord tard dimanche soir déjà. Viasuisse s’attend de son côté à des bouchons sur le même axe, lundi, entre 12h et 21h. Pour éviter une longue attente, elle conseille de traverser le tunnel du Gothard, tôt le matin ou le soir après 22h.

Cohue aussi dans les trains

Même les trains n’arrivaient plus à faire face à l’afflux de visiteurs ce vendredi. Les CFF ont eu beau mettre à disposition des dizaines de trains supplémentaires pour ceux qui se rendaient au Tessin, les wagons étaient tellement bondés que les personnes ayant réservé n’arrivaient pas à rejoindre leur place numérotée.

Une lectrice du «Blick», qui se rendait au Tessin, a ainsi expliqué que le chaos avait débuté dès Lucerne. Le convoi était plein à craquer et les gens voyageaient debout, a raconté la jeune femme. Une autre usagère, frustrée, a posté une photo où on la voit assise par terre, dans un wagon 1re classe, mais dans l’incapacité de s’asseoir sur un siège car toutes les places étaient occupées.

Interrogé, un porte-parole a indiqué que les CFF avaient mis à disposition 24 trains spéciaux avec plus de 31’000 places assises supplémentaires pour Pâques. De plus, des trains spéciaux ont été rajoutés à la dernière minute le vendredi matin. «Tout ce qui peut rouler circule sur les rails en ce moment», a-t-il déclaré.

(cht)

Ton opinion

35 commentaires