États-Unis: Le bourreau des cœurs avait la main leste
Publié

États-UnisLe bourreau des cœurs avait la main leste

Pour avoir utilisé l’alliance et les bagues de fiançailles d’un précédent mariage, le manège grossier d’un aigrefin s’est fait jour. Laissant deux compagnes sur le carreau.

L’homme peu scrupuleux avait pioché dans la boîte à bijoux de sa petite amie pour les offrir à sa nouvelle conquête (photo d’illustration).

L’homme peu scrupuleux avait pioché dans la boîte à bijoux de sa petite amie pour les offrir à sa nouvelle conquête (photo d’illustration).

Getty Images

Un Floridien a volé une bague de fiançailles et une alliance appartenant à sa petite amie et les a utilisées pour demander en mariage une nouvelle conquête, rapporte l’agence AP News. Les adjoints du shérif du comté de Volusia ont déclaré avoir émis un mandat d’arrêt contre Joseph Davis, 48 ans. Ils étaient toujours à se recherche vendredi dernier.

Leur enquête avait débuté plus tôt cette année après qu’une femme d’Orange City, en Floride, a déclaré aux inspecteurs qu’elle avait découvert que son petit ami s’était fiancé à quelqu’un d’autre. Lorsqu’elle a consulté la page Facebook de sa rivale, elle a remarqué une photo sur laquelle la nouvelle élue exhibait une alliance et une bague de fiançailles étrangement familières.

Après avoir contrôlé le contenu de sa boîte à bijoux, cette habitante d’Orange City, située à mi-chemin entre Orlando et Daytona Beach, a constaté que ses bagues avaient disparu, ainsi que plusieurs autres bijoux, dont une bague en diamant qui appartenait à sa grand-mère. La valeur totale des biens volés s’élève à environ 6270 dollars, selon le bureau du shérif.

Une maison d’emprunt

De son côté, la nouvelle fiancée, qui vit à Orlando, a déclaré aux inspecteurs qu’elle aussi était victime des stratagèmes de l’homme qui lui avait réclamé sa main: Davis l’aurait ainsi invitée dans la maison de la première petite amie alors qu’elle était au travail et aurait prétendu que ce domicile était le sien. Il a ensuite demandé à sa conquête d’emménager avec lui. Mais il a ensuite disparu, emportant avec lui ordinateur portable et bijoux.

Pour compliquer un peu plus les choses, les deux victimes ne connaissaient pas la véritable identité du bourreau des cœurs. Mais elles se sont souvenues qu’il avait un parent en Caroline du Nord, ce qui a permis aux inspecteurs d’identifier formellement Davis.

Ce dernier faisait déjà l’objet d’un mandat d’arrêt pour un délit de fuite avec blessures dans l’Oregon. Il avait été aussi arrêté pour possession d’une carte d’identité fictive, dépôt d’un faux rapport de police, agression domestique et possession de cocaïne avec intention de la vendre.

Sur son bras gauche, figure un tatouage. «Seul Dieu peut me juger», est-il écrit.

(JChC)

Votre opinion