Coupe du monde: Le Brésil bat la Serbie mais a peut-être perdu Neymar

Publié

Qatar 2022Le Brésil bat la Serbie, Neymar est sorti blessé

Les Brésiliens ont pris la tête du groupe de la Suisse après avoir battu la Serbie 2-0. Inquiétudes autour de Neymar, changé à la 79e minute.

par
Florian Vaney
(Doha)
Le très beau geste de Richarlison sur le 2-0 brésilien.

Le très beau geste de Richarlison sur le 2-0 brésilien.

AFP

Cela commençait à se voir. Cette Serbie qui a commencé le match si haut dans le terrain, qui a choisi l’option de regarder le Brésil dans les yeux plutôt que faire le gros dos, a fini par rétrécir le champ de ses contestations. Un peu, de plus en plus, beaucoup. Alors lorsque la Seleçao a fini par trouver la faille (62e), les Serbes ne formaient plus qu’une carapace particulièrement repliée sur elle-même. Et si c’était le premier signe de la domination brésilienne qui doit s’étendre jusqu’à la couronne finale?

Premier but du Brésil.RTS 2

Ce n’est pas encore le grand Brésil. Celui qui invite dans chaque esprit des images de fête et de grandeur à la simple évocation de son nom. Mais c’est déjà solide et, à certains égards, très spectaculaire. La Suisse a eu droit à un avant-goût un tant soit peu effrayant de ce à quoi elle doit s’attendre.

Il conviendra évidemment de considérer avec beaucoup de sérieux la Serbie. Mais les enseignements du soir doivent être pris au regard d’une réalité: les Brésiliens ont fait ce qu’ils voulaient de la seconde période. En l’occurrence, ils l’ont transformée en un frisson permanent.

Cela a donné un but grandiose, le 2-0, tout droit sorti d’une partie de beach-soccer sur les plages de Copacabana (et du pied de Richarlison, en la circonstance). Mais aussi une ouverture du score plus opportuniste (Richarlison, déjà), un poteau, une latte. Le tout accompagné du systématique hourra de la foule. Le tableau d’affichage final dit 2-0. Les audacieux que le Brésil est en marche.

Le deuxième but du Brésil.RTS 2

Une inquiétude s’est néanmoins emparée de l’équipe quand Neymar a dû sortir (79e), visiblement touché à une cheville à la suite d’un contact avec Milenkovic. La tête du joueur du PSG ne laissait rien présager de bon.

Ton opinion