Banques: Le Brexit, une chance pour la place financière suisse
Publié

BanquesLe Brexit, une chance pour la place financière suisse

Le président du conseil d'administration de CS estime que les établissements helvétiques vont profiter de leur image de refuge.

Keystone

Le Credit Suisse (CS) et la place financière helvétique pourraient profiter du Brexit voté par les Britanniques, selon le président du conseil d'administration du No 2 bancaire helvétique. «La place financière suisse a le potentiel pour profiter de sa réputation de paradis sécuritaire», selon lui.

«Le Brexit aide ainsi aussi notre nouvelle banque universelle suisse (ndlr: Swiss Universal Bank) à moyen terme», a dit Urs Rohner dans une interview à paraître jeudi dans la «Handelszeitung».

La société reste fidèle à ses plans d'introduire l'an prochain son unité Credit Suisse Suisse en bourse. Les actionnaires de l'établissement zurichois le soutiennent, lui et le conseil d'administration. La situation actuelle est un défi, la pression sur les banques et spécialement sur Credit Suisse est grande. La société se trouve au milieu d'une restructuration.

«Nous avons parlé très intensivement avec beaucoup d'investisseurs, également avec nos plus grands investisseurs, et continuerons de le faire dans un processus permanent», a dit Urs Rohner. «Il n'y a pas de désaccord stratégique», a-t-il précisé.

Il monte également au front contre les critiques à l'encontre du directeur général, Tidjane Thiam: «Je suis convaincu, comme l'ensemble du conseil d'administration, qu'il est l'homme de la situation.» Les critiques émanent avant tout de ceux qui sont touchés négativement par ces changements.

(ats)

Votre opinion