Ski alpin – Le Britannique Charlie Raposo, première recrue de Hirscher

Actualisé

Ski alpinLe Britannique Charlie Raposo, première recrue de Hirscher

Le skieur britannique est le premier nom à rejoindre la marque de la légende autrichienne, qui va ainsi faire son retour dans les coulisses du Cirque blanc la saison prochaine.

par
Sylvain Bolt
Premier skieur à rejoindre la marque Van Deer de Marcel Hischer, Charlie Raposo avait inscrit ses premiers points en Coupe du monde lors du parallèle de Lech Zürs le 14 novembre 2021.

Premier skieur à rejoindre la marque Van Deer de Marcel Hischer, Charlie Raposo avait inscrit ses premiers points en Coupe du monde lors du parallèle de Lech Zürs le 14 novembre 2021.

imago images/Sammy Minkoff

À force d’alimenter ses réseaux sociaux de vidéos à l’entraînement cet hiver, Marcel Hirscher avait presque réussi à nous faire croire à son retour sur les skis. Mais Marco Odermatt peut se rassurer: la légende autrichienne, qui a remporté huit grands globes consécutifs avant de prendre sa retraite en 2019, ne va pas enfiler de dossard la saison prochaine.

L’ancien athlète de 33 ans va pourtant quand même faire une sorte de «comeback» sur le Cirque blanc dès la reprise à Sölden fin octobre. Celui qui a fondé la marque «Van Deer» l’automne passé a recruté un premier skieur: Charlie Raposo. Le skieur britannique de 26 ans n’est pas (encore?) un grand nom du circuit, lui qui a marqué ses premiers points en Coupe du monde cette saison, en signant notamment une 16e place en géant à Kranjska Gora mi-mars.

«Marcel (Hirscher) et son équipe veulent secouer la Coupe du monde et moderniser le ski en amenant une philosophie différente. C’est un défi excitant!»

Charlie Raposo, premier skieur de la marque «Van Deer»

Mais il a convaincu le maître par son parcours atypique. «Je suis très fier d’annoncer que Charlie Raposo est le premier athlète Van Deer de ski alpin. Alors que nous avons grandi dans des stations de ski, Charlie a toujours dû faire un effort supplémentaire», a écrit Hirscher dans un communiqué. 

Membre du «GB Ski Team», Charlie Raposo a développé un contact avec Ferdinand Hirscher, le père du skieur, ces derniers hivers. Des discussions autour d’une collaboration avec la marque «Van Deer» ont eu lieu et des tests de matériel ont été effectués après les finales de Coupe du monde.

«C’était mieux qu’espéré. J’ai compris directement que ces skis allaient m’aider à décoller, explique le skieur installé à Verbier. Je suis honoré d’avoir été choisi comme le premier skieur de la marque Van Deer. Marcel (Hirscher) et son équipe veulent secouer la Coupe du monde et moderniser le ski en amenant une philosophie différente. C’est un défi excitant!» 

Un ski taillé pour gagner? 

Le skieur britannique pourrait être rejoint par d’autres athlètes. Le Norvégien Timon Haugan, médaillé de bronze olympique à Pékin lors du Team Event, est l’un des noms qui circulent. Mais la marque de Marcel Hirscher pourrait très bien équiper des spécialistes de vitesse, le patron ayant officié comme ouvreur à Kitzbühel en janvier passé. 

Charlie Raposo, lui, est bien décidé à franchir un nouveau cap avec les skis approuvés par l’ancienne star du ski mondial. «J’aimerais offrir une 68e victoire en Coupe du monde à Marcel avec son ski et devenir le premier géantiste britannique à m’imposer», affirme le skieur de 26 ans. 

C’est en tout cas ce qu’avait annoncé Marcel Hirscher lors du lancement de sa marque: «Ces skis gagneront un jour une épreuve de Coupe du monde.» Charlie Raposo n’y voit pas la moindre trace de pression, mais plutôt une source d’inspiration.

«À 33 ans, Hirscher est encore l’un des skieurs les plus rapides du monde. Aucun autre skieur n’a testé autant de paires de skis que lui, souligne le Britannique. Son expertise sur ces skis, qui sont comme son bébé, est un gage de confiance. D’autant plus que le matériel occupe un rôle toujours plus crucial dans notre sport.»

L’Autrichien, qui a toujours protégé sa vie privée et qui n’a jamais fait d’apparitions au bord des pistes ces dernières saisons, devrait être aperçu dans les aires d’arrivée de quelques étapes la saison prochaine. «C’est une relation unique d’avoir une telle légende du ski comme mentor, s’enthousiasme Charlie Raposo. Marcel connaît tout du ski. C’est un immense bonus pour ma carrière!» 

Ton opinion