09.10.2012 à 06:44

Le business du Service vaudois des automobiles

Enquête

L’office de la circulation vend depuis des années les données des conducteurs à une entreprise de marketing. Une exception romande, à la limite de la légalité.

par
Benjamin Pillard
Le Service des automobiles vaudois facture 20 ct. la fiche de chaque détenteur d’un véhicule. Un tarif qui fait le bonheur des constructeurs auto et des garagistes.

Le Service des automobiles vaudois facture 20 ct. la fiche de chaque détenteur d’un véhicule. Un tarif qui fait le bonheur des constructeurs auto et des garagistes.

Sébastien Féval

Vingt centimes. C’est le prix que facture le service vaudois des automobiles et de la navigation (SAN) pour la fiche d’un détenteur de véhicule immatriculé dans le canton. Des données privées telles que la marque, le type ou encore la cylindrée de la voiture en question sont ainsi vendues régulièrement à une holding privée basée au Mont-sur-Lausanne, le groupe BVA (ancien Bureau Vaudois d’Adresses), spécialisé dans le marketing direct.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!