Football – Le but de Mbappé, la fausse polémique
Publié

FootballLe but de Mbappé, la fausse polémique

Un litige, et la vidéo est interprétée de plusieurs façons. Le goal de Mbappé face à l’Espagne dimanche ne fait pas exception, même si l’application de la règle est techniquement juste.

par
Rebecca Garcia
Le but d’Mbappé a provoqué un énième débat sur la position de hors-jeu.

Le but d’Mbappé a provoqué un énième débat sur la position de hors-jeu.

AFP

Kylian Mbappé inscrit le but salvateur qui scelle la Ligue des nations pour la France. L’Espagne gronde. Il y a quelque temps, ce même goal aurait été annulé pour cause de hors-jeu. Le numéro 10 français part avec un peu d’avance sur Eric Garcia, mais le défenseur espagnol touche la balle, et remet ainsi l’attaquant en jeu. «C’est difficile», souffle un membre de la commission des arbitres de l’Association suisse de football, qui ne souhaite pas commenter les matches de l’UEFA et de la FIFA.

1 / 3
Le premier angle du second but de la France. Au moment de la passe, l’attaquant français est hors-jeu.

Le premier angle du second but de la France. Au moment de la passe, l’attaquant français est hors-jeu.

DR
Autre angle plus clair sur le départ de l’action.

Autre angle plus clair sur le départ de l’action.

DR
A partir du moment où Eric Garcia touche la balle, Mbappé revient dans la partie.

A partir du moment où Eric Garcia touche la balle, Mbappé revient dans la partie.

DR

Concrètement, Mbappé voit sa position de hors-jeu réinitialisée par l’action de l’Espagnol. La règle est bien appliquée ici mais ouvre toute une série de questions. Y a-t-il une place pour l’interprétation? Les défenseurs sont-ils encouragés à ne pas agir? Va-t-on vers un nouveau football?

Goal valide

Les journaux espagnols n’y vont pas avec le dos de la cuillère. Marca évoque sur sa Une «la règle nouvelle et ridicule du hors-jeu», tandis que Sport clame une injustice «sur un goal hors-jeu de Mbappé». Les règles sont les règles, et l’arbitrage a bien fait son travail. Oui, Kylian Mbappé était initialement hors-jeu au départ de l’action. Non, il ne l’est pas au moment d’inscrire le but. La faute à Eric Garcia, qui parvient à modifier la trajectoire du ballon.

Cette nouvelle touche de balle remet les pendules à l’heure, et surtout le hors-jeu s’efface. C’est comme si le Catalan faisait une passe manquée à son gardien. Mbappé n’a qu’à cueillir la balle, dribbler un bon coup et puis marquer.

Il fallait jeter un coup d’œil à Twitter pour voir à quel point la polémique a enflé. La Fédération Française de la Lose - qui célèbre les défaites de l’Hexagone - riait beaucoup.

L’indignation générale a ensuite laissé place à la compréhension. Dale Johnson, journaliste d’ESPN, a très bien expliqué la situation.

Le problème pour beaucoup est que la règle favorise l’attaque, au détriment de la défense. Dans «l’ancien football», Mbappé est sifflé directement hors-jeu et l’action s’arrête à ce moment-là. Les attaquants ne se fatiguent pas sur des sprints de 50 mètres pour qu’à la fin, le drapeau se lève sur un hors-jeu de deux bons mètres. Le défenseur sait qu’il est obligé d’intervenir, puisqu’il n’a aucun intérêt à ne pas le faire. Autrement dit:

- Soit il laisse passer la balle, au risque que l’attaquant était en fait derrière lui au moment de la passe, et c’est goal;

- Soit il laisse passer la balle, l’attaquant était hors-jeu mais il ne le saura qu’une fois le ballon au fond des filets;

- Soit il intercepte.

Or, ce nouveau football créé une situation inconfortable pour la défense. Bon nombre d’attaquants jouent le hors-jeu, et partent plus ou moins rapidement du dos de leurs adversaires. Le fait de siffler a posteriori force à intervenir rapidement, donc à intervenir plutôt qu’à laisser les joueurs de l’autre équipe filer au but.

«Garcia n’essaierait pas de réaliser cette interception si Mbappé n’était pas derrière lui en position de hors-jeu», soulève Dale Johnson. Sergio Busquets a le même discours. «Cela n’a aucun sens. Il a essayé d’intercepter la balle parce que Mbappé était là et a estimé que Mbappé était en jeu, donc il a fait ce que n’importe quel défenseur aurait fait en voulant intercepter

Intervention manquée, et Eric Garcia aurait mieux fait de laisser passer la balle pour que l’arbitre siffle l’infraction.

Votre opinion