France - Le cadavre d’une louve pendu devant une mairie

Publié

FranceLe cadavre d’une louve pendu devant une mairie

Le sinistre trophée retrouvé à Saint-Bonnet-en-Champsaur était accompagné d’une pancarte: «Réveillez-vous, il est déjà trop tard».

par
Michel Pralong
La louve avait été récemment abattue car du sang coulait encore de ses blessures. Photo d’illustration.

La louve avait été récemment abattue car du sang coulait encore de ses blessures. Photo d’illustration.

iStockphoto

C’est tôt ce vendredi matin, vers 7 heures, qu’a été découvert le cadavre d’une louve pendu à la devanture de la mairie de Saint-Bonnet-en-Champsaur, au nord de Gap (F). L’animal avait été récemment abattu puisque du sang coulait encore de ses blessures.

Selon «La Provence», une banderole avait été accrochée à la porte vitrée et sur laquelle il était écrit: «Réveillez-vous, il est déjà trop tard». La louve a été pendue à cet endroit à l’aide d’une cordelette. Le procureur de la République de Gap a ouvert une enquête pour «destruction d’espèce protégée». Un délit qui peut entraîner des peines allant jusqu’à 3 ans de prison et 150 000 euros d’amende (161 000 francs).

Un acte de revendication

«Des loups tués hors cadre légal ont déjà été retrouvés par le passé, en montagne ou en bord de route, mais là nous sommes dans un acte de revendication. Une telle mise en scène reste exceptionnelle», constate le procureur.

Ton opinion