Publié

Open d'AustralieLe camouflet de Djokovic redistribue les cartes

La sortie de route prématurée du Serbe ouvre complètement la partie basse du tableau. Tout bon pour Gaël Monfils?

1 / 64
Roger Federer lors de la traditionnelle séance de photos du vainqueur dans un des jardins de Melbourne. (Lundi 30 janvier 2016)

Roger Federer lors de la traditionnelle séance de photos du vainqueur dans un des jardins de Melbourne. (Lundi 30 janvier 2016)

«Ce n'est que ce matin que j'ai réalisé que ce n'était pas qu'un rêve», explique Roger Federer. (Lundi 30 janvier 2016)

«Ce n'est que ce matin que j'ai réalisé que ce n'était pas qu'un rêve», explique Roger Federer. (Lundi 30 janvier 2016)

Les fans de Roger sont bien présents. (Lundi 30 janvier 2016)

Les fans de Roger sont bien présents. (Lundi 30 janvier 2016)

La sortie de route prématurée de Novak Djokovic redistribue les cartes dans le bas du tableau de cet Open d'Australie. Davantage que pour Milos Raonic, qui avoue être un peu malade, et que pour Rafael Nadal, qui part comme Roger Federer presque de trop loin, l'élimination du Serbe peut servir les intérêts de Gaël Monfils.

Demi-finaliste à l'US Open où il s'était littéralement liquéfié devant le Serbe, le Vaudois d'adoption semble en mesure d'aller un cran plus haut à Melbourne. Il devra toutefois écarter lundi le vainqueur du duel entre Rafael Nadal et Alexander Zverev. Après, le joueur envers lequel il nourrit un immense complexe n'est plus là...

Dans la partie haute du tableau, les éliminations mercredi de Nick Kyrgios et Marin Cilic devraient grandement faciliter la tâche de Stan Wawrinka, qui, s'il se débarrasse du Serbe Viktor Troicki (no 29), retrouverait en 8es le Belge Steve Darcis (ATP 71) ou l'Italien Andreas Seppi (ATP 89). Avant un quart de finale théorique face à Bernard Tomic ou Jo-Wilfried Tsonga.

Une route qui apparaît bien plus «paisible» que celle de Roger Federer, qui devra s'imposer devant Tomas Berdych vendredi et sans doute Kei Nishikori dimanche pour se hisser en quart de finale... où il pourrait retrouver Andy Murray. Un véritable parcours du combattant.

(ats/jsa)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!