Hockey sur glace: Le Canada revient de nulle part et passe en demie, pas l’Allemagne
Publié

Hockey sur glaceLe Canada revient de nulle part et passe en demie, pas l’Allemagne

Menés 0-3 contre la Suède en quart de finale du Mondial, les Canadiens ont retourné la situation en quelques minutes. L’Allemagne, elle, a chuté contre les Tchèques.

par
Yves Desplands
La joie des Canadiens après l’égalisation de Matt Barzal à 3-3.

La joie des Canadiens après l’égalisation de Matt Barzal à 3-3.

AFP

Les deux premiers quarts de finale du Mondial en Finlande, jeudi après-midi, ont offert un match incroyable entre la Suède et le Canada. Menés 0-3, les Canadiens, qui avaient fini troisièmes du groupe de la Suisse, ont retourné la situation en quelques minutes pour finalement s’imposer en prolongation (4-3 ap).

Tout était mal parti pour les champions du monde en titre puisque après 7 minutes et 4 secondes seulement, ils avaient déjà deux longueurs de retard, suite à des buts de Carl Klingberg (2e) et William Nylander (8e). Pire, ils ont encaissé le 0-3 venu de la crosse de Max Friberg, à la 29e minute.

Fin de match folle

Dominants (32 tirs à 8 sur les deux derniers tiers), les hommes de Claude Julien sont revenus à 1-3 grâce à Ryan Graves à la 42e. Puis, dans une fin de match complètement folle, les joueurs à la feuille d’érable ont tout tenté en sortant leur gardien pour évoluer à 6 contre 5. Une tactique qui a fonctionné à deux reprises, en 30 secondes: Pierre-Luc Dubois (58'07'') a d’abord inscrit le 2-3 avant que Matt Barzal (58'37'') n’égalise. Incroyable.

La mine défaite, les Suédois ont abordé la prolongation en prenant une pénalité après 25 secondes. Une erreur dont les Canadiens ont profité en marquant le but victorieux après 43 secondes grâce à Drake Batherson.

«C’est le genre de match qu’on n’oubliera jamais, quel match incroyable (...) Si on joue comme on a joué la dernière période, on se donne une très bonne chance de gagner le tournoi», a estimé le capitaine canadien Thomas Chabot.

Les Tchèques sont partis fort

Dans l’autre match de l’après-midi, l’Allemagne, deuxième derrière la Suisse après le tour préliminaire, a chuté contre la République tchèque (1-4). Des Tchèques qui ont rapidement pris les devants, puisque après 10 minutes et 4 secondes seulement, David Pastrnak (3e) et le joueur de Rapperswil Roman Cervenka (11e) avaient déjà donné deux longueurs d’avance à leurs couleurs.

Une avance qui a encore augmenté en deuxième période avec la réussite de David Krejci (33e). Les Allemands ont réduit la marque à la 54e grâce à Moritz Seider, mais, dans la cage vide, Jiri Smejkal (59e) a scellé le score.

Votre opinion