Sécheresse: Le canton de Neuchâtel interdit le feu en forêt
Publié

SécheresseLe canton de Neuchâtel interdit le feu en forêt

Les cantons de Neuchâtel, des Grisons et du Tessin interdisent à leur tour tout feu en forêt. C'est déjà le cas du Valais, de Vaud, Soleure et des deux Bâle.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration.

Keystone

Les trois cantons de Neuchâtel, du Tessin et des Grisons ont pris cette décision ce mardi à cause du dessèchement de plus en plus marqué du sol forestier et du sous-bois. Ils suivent ainsi les mesures déjà prises par le Valais, Vaud, Soleure et les deux Bâle.

Torrée, barbecue ou autres installations: tout feu est interdit en forêt ou à proximité immédiate jusqu'à nouvel avis, a indiqué le Conseil d'Etat neuchâtelois dans un communiqué. Et il faut être très prudent près des cultures.

Les autorités ajoutent que l'emploi de feux d'artifice doit être systématiquement annoncé et autorisé par l'administration communale concernée. Les distances de sécurité émises par les fabricants doivent être rigoureusement respectées.

Attention aux briquets

De son côté, l'office grison des forêts et des catastrophes naturelles précise que jeter des objets fumigènes ou des briquets dans les zones boisées est également prohibé dans tout le canton.

Le risque d'incendie de forêt va continuer à augmenter ces prochains jours en raison du temps caniculaire et sec annoncé. Seul un temps pluvieux sur plusieurs jours pourrait faire baisser ce risque.

Dans huit cantons, les autorités se sont pour l'instant contentées d'un appel à la vigilance. Parmi eux figurent les cantons romands de Fribourg et du Jura. Mardi, Lucerne, Obwald et Schaffhouse ont, à leur tour, lancé un appel en ce sens. Berne, Nidwald et Zoug en avaient déjà fait de même auparavant.

Champ de blé incendié

A Longeau dans le canton de Berne, deux hectares d'un champ de blé sont partis en fumée lundi peu après 17h30. Le feu s'est déclaré lors de travaux de moissonnage. «Les flammes se sont rapidement propagées en raison de la sécheresse et du vent», a souligné mardi la police cantonale bernoise dans un communiqué.

L'incendie a pu être maîtrisé par une trentaine de sapeurs-pompiers. Aucun blessé n'est à déplorer.

(ats)

Votre opinion