Vaud: Le canton veut accélérer le paiement des bourses
Publié

VaudLe canton veut accélérer le paiement des bourses

Des associations avaient protesté contre la lenteur du versement des aides aux étudiants. Elles ont été entendues.

Boucler ses fins de mois peut être difficile pour certains étudiants.

Boucler ses fins de mois peut être difficile pour certains étudiants.

Keystone

Vaud a décidé d'un plan d'action pour accélérer le versement des bourses d'études et d'apprentissage. Quelque 5800 dossiers sont en attente. L'objectif est de traiter les 1400 cas prioritaires d'ici la mi-décembre.

Il y a une semaine, une douzaine d'associations d'étudiants avaient alerté le Conseil d'Etat. Elles critiquaient un «retard inacceptable» dans l'attribution des bourses d'études et demandaient des mesures urgentes, dont un renforcement du personnel au sein de l'Office cantonal des bourses d'études et d'apprentissage (OCBE).

Elles ont été entendues: le Département de la formation (DFJC), avec l'appui du Département de la santé et de l'action sociale (DSAS), ont annoncé mardi des correctifs. Des avances seront versées et l'effectif de l'OCBE sera renforcé par transfert interne, par l'engagement d'auxiliaires et par le recours aux heures supplémentaires.

Avances dans les dix jours

Les personnes qui ont obtenu une bourse de plus de 4000 francs en 2015-2016 recevront une avance de 60% du montant de la bourse, sur la base d'une décision provisoire. Environ un millier de personnes sont concernées et recevront cette avance dans les 10 jours.

Enfin, les critères de priorisation des dossiers vont être affinés, en tenant compte des requérants avec frais de logement reconnus et de ceux qui ne peuvent bénéficier de l'aide d'aucun tiers. Cela concerne environ 400 personnes dont les dossiers seront traités dans les 15 jours, annonce le canton.

Hausse des cas

Ces difficultés dans le versement des bourses s'expliquent par plusieurs raisons: de nouvelles dispositions légales et réglementaires, plusieurs absences de longue durée au sein du personnel et une hausse des cas. Pour l'année 2016-2017, l'OCBE a reçu près de 9000 demandes, soit 600 de plus que l'année précédente.

Votre opinion