Publié

NeuchâtelLe canton veut juguler les violences sportives

Le canton a signé jeudi une convention dans le domaine de la sécurité avec le Hockey Club La Chaux-de-Fonds (HCC).

Selon Jean Studer, Neuchâtel fait œuvre de pionnier en Suisse romande avec cette convention.

Selon Jean Studer, Neuchâtel fait œuvre de pionnier en Suisse romande avec cette convention.

Keystone

Cette convention règle des questions de sécurité, mais aussi l'épineux volet de la participation du club aux frais de sécurité. «Le hooliganisme est un phénomène toujours plus fréquent et plus grave», a dit devant la presse le conseiller d'Etat Jean Studer.

Tous les directeurs cantonaux de police en sont préoccupés; les débordements à l'automne dernier sur sol neuchâtelois avaient fâché le ministre, bien décidé à impliquer les clubs dans la recherche de solution.

Selon l'administrateur du HCC, Pascal Moesch, la convention ne fait que finaliser ce qui se fait déjà en matière de sécurité, mais elle règle la question financière qui était une pierre d'achoppement. Depuis 2008, le canton envoyait aux clubs des factures de participation aux frais supplémentaires de sécurité et régulièrement ceux-ci faisaient opposition.

La somme litigieuse avec le HCC s'élevait à 40'000 francs. Elle a été ramenée à 24'000 francs car l'Etat a été d'accord d'appliquer rétroactivement les nouvelles règles adoptées.

La convention fixe de manière forfaitaire le montant de la participation du club aux frais de sécurité, en prévoyant un montant unique lors des rencontres nécessitant l'engagement de forces de police dépassant l'effectif normal de la police.

Cette somme est de 4500 francs par rencontre, abaissée à 3000 si le club s'inscrit pleinement dans la logique préventive prévue par la convention.

Première romande

Cet élément se base sur une convention modèle publiée conjointement par la Conférence des directeurs des départements cantonaux de justice et police (CCDJP), l'Association suisse de football (ASF) et la Swiss Football League (SFL).

Selon Jean Studer, Neuchâtel fait œuvre de pionnier en Suisse romande avec cette convention signée entre autorités cantonales et un club sportif. De telles conventions sont déjà en place dans le domaine du hockey sur glace et du football, notamment dans les cantons de Zurich, Saint-Gall, Zoug, Bâle et Lucerne.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!