31.05.2020 à 08:43

Le casse-tête de Genève-Plage avant l’ouverture

Covid-19

Genève-Plage ouvrira ses portes mercredi 10 juin, avec des mesures sanitaires strictes.

Il n'y aura pas plus de 1000 entrées par jour à Genève-Plage.

Genève-Plage, lieu emblématique des étés genevois, qui peut accueillir jusqu’à 8000 personnes par jour en temps normal, devra limiter les entrées à 1000 utilisateurs à la fois en raison de la pandémie.

«On ne sera jamais complètement prêt, car on n’a jamais dû faire face à une situation pareille», explique Christian Marchi, directeur de Genève-Plage. «Cela ne sert à rien de mettre une multitude de protocoles en place: il faut essayer et adapter», ajoute M.Marchi.

Genève-Plage accueille en général entre 3500 et 5000 personnes par jour et jusqu’à 8000 lors des pics d’affluence. Les mesures imposées pour lutter contre le Covid-19 prévoient 10 m2 par utilisateur. Avec une surface de plus de 10’000 m2, Genève-Plage pourra accueillir 1000 personnes à la fois.

Autant dire que la frustration risque d’être grande. Le directeur de Genève-Plage, qui voulait initialement appliquer le principe premier arrivé premier servi, a finalement opté pour un système de tranches horaires afin de satisfaire le plus grand nombre. La première période ira de l’ouverture jusqu’à 14 h 30 et la seconde, de 15 h 00 à la fermeture.

Publics différents

En règle générale, les familles avec des enfants en bas âge ainsi que les personnes âgées viennent le matin, alors que l’après-midi attire les jeunes. Les nageurs sportifs misent sur le créneau de la pause-déjeuner. Le système de tranches horaires permet ainsi de canaliser les différents publics, explique M.Marchi.

Le nombre de personnes présentes dans l’enceinte sera mis à jour sur le site internet afin de permettre à chacun de se décider de venir tenter sa chance ou non. Des tickets seront vendus en ligne – au maximum 500 – pour la tranche de l’après-midi deux jours à l’avance. Le prix des entrées a été revu à la baisse.

Le grand bassin de 2000 m2 pourra accueillir environ 180 baigneurs en même temps. Les lignes de nage sont limitées à huit sportifs. La pataugeoire sera ouverte ainsi que le plongeoir sur le lac. En revanche, le grand toboggan ainsi que les jeux pour enfants resteront fermés.

Recherche de vaubans

À une dizaine de jours de l’ouverture, l’infrastructure n’est pas encore visiblement en mode coronavirus. Les vaubans pour canaliser les flux sont commandés, mais avec la reprise, ce type de matériel devient compliqué à trouver, relève le directeur de Genève-Plage. Comme dans tous les lieux publics, des marquages sont prévus au sol.

Une partie des vestiaires sera fermée. Seuls les locaux à l’air libre seront ouverts. Les casiers seront condamnés. «Nous encourageons les utilisateurs à venir déjà changés», ajoute M.Marchi. Des petits casiers pour les objets de valeurs resteront toutefois accessibles.

En RHT

Les pertes pour Genève-Plage ne sont pas encore chiffrées, mais les revenus liés aux différentes locations de matériel et d’espace sont en chute libre. Les bons exercices réalisés les années précédentes permettent d’assurer la trésorerie, selon le directeur général.

Les collaborateurs engagés pour l’ouverture initiale de la piscine, qui était fixée au 16 mai, bénéficient des mesures de chômage partiel. Il n’est pas prévu de prolonger la saison qui se termine le 20 septembre. À noter que Genève-Plage devrait être le premier bassin public à rouvrir à Genève, les autres misant sur le samedi 20 juin.

(ATS/NXP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!