Le Cenovis et la cuchaule ont un point commun, lequel?

Publié

PartenariatLe Cenovis et la cuchaule ont un point commun, lequel?

Tout comme le Cenovis, la cuchaule fait partie de notre patrimoine culinaire! C’est ce que vous pourrez découvrir dans un somptueux ouvrage qui vient de paraître.

1 / 3
Antal Thoma
Antal Thoma
Antal Thoma

Cette «bible» gourmande, illustrée de magnifiques photos d’Antal Thoma, a été éditée à l’initiative de l’Association du Patrimoine culinaire suisse dans un format digne d’un livre d’art. Elle fait l’éloge des papilles, du goût, de la tradition, et bien plus encore. Signé Paul Imhof et traduit en français par Patrick Vallon, l’ouvrage présente plus de 450 produits typiques de toutes les régions du pays. Derrière des textes accessibles, qui regorgent d’anecdotes croustillantes comme du bon pain, se cache un travail de recherche historique sans précédent. Vous y apprendrez par exemple que l’Uristier ou le Dittiring sont des biscuits à l’anis du canton d’Uri, ou que la chèvre est aussi une sorte de «champagne» genevois, à base de jus de fruits fermenté, de farine de riz et d’eau-de-vie. Le livre regorge de telles curiosités, tout en faisant la part belle aux fleurons les plus célèbres de l’héritage culinaire helvétique.

L’ouvrage n’est pas qu’historique. Il rend compte de l’évolution de chaque produit et s’interroge même sur leur avenir. Le Sugus du début n’avait pas le même goût, ni le même aspect que celui d’aujourd’hui ou de demain. La recette peut évoluer mais il restera sans doute le Sugus, ce bonbon au goût intergénérationnel. Il fait partie de notre patrimoine.

Vous l’aurez compris, il s’agit d’un livre qui parle de notre identité commune, car comme dit le proverbe, «nous sommes ce que nous mangeons». Il trouvera sa place dans votre bibliothèque, quelque part entre vos beaux livres d’art et de cuisine – un lieu où l’art culinaire porte bien son nom. Et surtout, en cette fin d’année, il aura toute sa place sous le sapin de Noël!

Vernissage le 1er décembre prochain à 10 h 30 au Salon suisse des Goûts et Terroirs à Bulle – en présence des membres du comité de l’Association du Patrimoine culinaire suisse, de l’auteur, du traducteur et du directeur éditorial.

Le Patrimoine culinaire suisse de Paul Imhof, aux éditions Infolio, bientôt disponible en librairie au prix de 79 fr.

En partenariat avec «La Semaine du Goût»

(Nicolas Bezençon et Astrid Gerz)

Ton opinion