Publié

Physique des particulesLe CERN a célébré 60 ans de succès et de collaboration

Le CERN (Organisation européenne pour la recherche nucléaire) a célébré lundi ses 60 ans d'existence, avec la présence de représentants de 35 pays, membres de l'institution, ou partenaires.

Le prince Andrew (à gauche), duc de York, en discussion avec le directeur du CERN Rolf Heuer (au centre).

Le prince Andrew (à gauche), duc de York, en discussion avec le directeur du CERN Rolf Heuer (au centre).

Keystone

Le CERN est aujourd'hui le plus éminent laboratoire de physique des particules au monde. Plus de 10'000 scientifiques de près de 100 nationalités recourent à ses infrastructures.

A l'origine, le CERN a vu le jour grâce à la volonté de 12 pays fondateurs (Belgique, Danemark, France, République fédérale d'Allemagne (RFA), Grèce, Italie, Pays-Bas, Norvège, Suède, Suisse, Grande-Bretagne et Yougoslavie). Au fil des années, l'organisation a attiré de nouveaux pays.

La mission du CERN est d'étudier la physique fondamentale afin de découvrir de quoi l'Univers est constitué et comment il fonctionne. Depuis 1954, la recherche a radicalement changé. A l'époque, la plus petite échelle qu'il était possible d'atteindre dans l'étude de la matière était celle du noyau de l'atome, a rappelé le CERN.

En 60 ans, les physiciens des particules ont approfondi leur connaissance des forces et de la matière aux échelles les plus minuscules et développé une théorie solide fondée sur cette connaissance appelée le modèle standard, qui décrit les particules qui composent la matière et leurs interactions.

Les physiciens travaillant au CERN ont contribué grandement à ces progrès, à l'aide d'accélérateurs de particules de plus en plus grands et de plus en plus puissants, qui ont permis aux chercheurs de réaliser des collisions de particules à des énergies de plus en plus élevées, remontant presque au Big Bang.

(ats)

Votre opinion