Actualisé

GenèveLe CERN bat le record d'intensité électrique

Grâce à un nouveau supraconducteur, le centre de recherches est parvenu à transporter 54 000 ampères. Il espère atteindre le 120'000!

par
lematin.ch

Il y a de l'électricité dans l'air, au CERN. Le Centre européen de recherche nucléaire, sur la frontière franco-suisse, a annoncé mercredi 24 juin avoir battu le record du monde d'intensité électrique. Une ligne électrique de 60 mètres a en effet transporté 54 000 ampères aller et retour (27 000 dans chaque sens). Le précédent record, établi au même endroit en 2019 était de 40 000 ampères. Rappelons qu'un courant d'un ampère correspond au transport d'une charge électrique d'un coulomb par seconde à travers une surface.

Si autant d'électricité a pu transiter par cette ligne, c'est parce que les câbles qui la composent sont faits d'un supraconducteur (qui peut transporter du courant sans résistance) d'un nouveau type, développé industriellement sous le pilotage du CERN. Les câbles sont en effet en diborure de magnésium (MgB2), qui présente l'intérêt de fonctionner à une température plus élevée que celles des supraconducteurs conventionnels, même si elle reste extrêmement basse (25 kelvins, soit... -248°C ). Les câbles sont ensuite insérés dans un cryostat flexible (instrument permettant d'obtenir des températures très froides), dans lequel circule de l’hélium gazeux.

Une puissance inégalée

«C’est la ligne de transmission de courant la plus puissante jamais construite et exploitée!», s'est enthousiasmée Amalia Ballarino, conceptrice et responsable du projet. Elle a été développée dans le cadre du projet HL-LHC (LHC à haute luminosité), qui succédera au collisionneur de particules actuel, le LHC, en 2027. Cette liaison n'est qu'un prototype de celle qui sera installée dans l'accélérateur et qui comportera 19 câblescapables de transporter jusqu'à 120 000 ampères! Pour le record qui vient d'être établi, le courant n'a circulé que dans quatre câbles, deux à 20 000 ampères et deux à 7000 ampères.

Utile à la population

Tout l'intérêt de cette prouesse est que de telles intensités ne seront pas seulement utiles à la recherche fondamentale. Transporter énormément d'électricité dans un diamètre restreint pourra, selon le CERN, «permettre de distribuer le courant dans les grandes métropoles, par exemple, ou relier des sources d’énergie renouvelable à des bassins de population.»

Michel Pralong

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!