Football – Le championnat de Série A se terminera-t-il à 19 équipes?
Publié

FootballLe championnat de Série A se terminera-t-il à 19 équipes?

Si la Salernitana ne trouve pas de repreneur d’ici au 31 décembre à minuit, le néo-promu disparaîtra du football professionnel italien.

par
André Boschetti
Capitaine de la Salernitana, Franck Ribéry vit, comme ses coéquipiers et les supporters, des heures pénibles en attendant le verdict prévu ce vendredi 31 décembre.

Capitaine de la Salernitana, Franck Ribéry vit, comme ses coéquipiers et les supporters, des heures pénibles en attendant le verdict prévu ce vendredi 31 décembre.

AFP

Les festivités qui avaient accompagné, en mai dernier, la troisième promotion de l’histoire de la Salernitana en Série A semblent, aujourd’hui, de bien lointains souvenirs. Dernière du classement à mi-parcours, avec déjà huit longueurs de retard sur Spezia, le premier non-relégable, l'équipe de Campanie a des soucis autrement plus graves qu’une simple relégation à l’étage inférieur.

Un désastre sportif

Si aucun repreneur sérieux ne se manifeste avant ce vendredi 31 décembre à minuit, la Salernitana sera tout simplement rayée de la carte du football professionnel italien. Avec, comme première conséquence, un championnat de Serie A qui se conclura à 19 équipes seulement. Tous les résultats obtenus par l’équipe de Franck Ribéry seront annulés. Une issue qui serait un vrai désastre sportif.

Mais comment en est-on arrivé là? Pour mémoire, au moment de cette promotion, la Salernitana avait comme propriétaire Claudio Lotito. Le problème, c’est que l’homme d’affaire romain est aussi le propriétaire de la Lazio. Or, comme partout, il est impossible que deux clubs de la même catégorie de jeu soient entre les mêmes mains.

En juin, vu les délais très courts pour vendre le club, une dérogation jusqu’au 31 décembre lui a été accordée pour trouver un nouveau propriétaire. Une mission qui a été confiée à Melior Trust et Willar Trust, deux sociétés spécialisées dans le domaine. Avec comme autre condition de ne plus avoir le moindre contact avec Claudio Lotito.

Six mois qui n’ont, pour l’instant, pas suffi pour dénicher un privé, un fonds ou une société prêts à verser la cinquantaine de millions que semble demander aujourd'hui Claudio Lotito. Un prix qui a bien entendu déjà beaucoup baissé depuis l’été dernier. Dans cet ordre d’idées, la journée de mercredi s’est révélée particulièrement douloureuse pour les tifosi puisque deux repreneurs potentiels n’ont pas donné les bonnes nouvelles espérées.

Une piste genevoise

Mais tout espoir n’est pas encore perdu même si la journée de jeudi a, en apparence du moins, été très calme. Dans les coulisses, on n’exclut d’ailleurs toujours pas une belle surprise pour ce dernier jour de l’année puisque plusieurs pistes semblent encore exister. Dont l’une d’elles mène à Genève, siège de la société cinématographique Virtuose Pictures de l’entrepreneur italien Francesco Di Silvio. Mais pour que le club obtienne 45 jours supplémentaires pour finaliser tous les détails de sa cession, il est impératif que le futur repreneur présente un précontrat d’achat validé par un notaire avant le 31 à minuit.

Si tel n’est pas le cas, la Salernitana quittera donc avec effet immédiat le football professionnel italien et tous les joueurs qui composent l’équipe dirigée par Stefano Colantuono, dont le capitaine Franck Ribéry, devront se trouver un nouvel employeur.

Quant au club, il devra patienter jusqu’à l’été pour savoir à quel niveau amateur il pourra repartir.

Votre opinion