17.01.2012 à 14:39

FootballLe chanteur Abd Al Malik porte plainte contre Ben Arfa

Le rappeur Abd Al Malik et son manager Fabien Coste vont poursuivre en diffamation Hatem Ben Arfa.

Hatem Ben Arfa (à dr.)

Hatem Ben Arfa (à dr.)

Le milieu français de Newcastle les accuse d'avoir tenté de l'endoctriner en l'enrôlant dans un mouvement «comme dans une secte», a-t-on appris auprès de l'avocate du chanteur, Me Isabelle Wekstein.

Dans une interview parue lundi dans L'Equipe, le joueur de Newcastle indique avoir contacté le chanteur en 2007 alors qu'il était «en recherche de bien-être». «Je lisais beaucoup d'ouvrages sur le soufisme (...) et comme Abd Al Malik s'y intéressait, je l'avais contacté», déclare Ben Arafa. «C'était un système comme dans une secte. Je faisais partie d'un mouvement avec un chef spirituel, un cheikh», ajoute l'ancien joueur de l'Olympique de Marseille.

«Ces affirmations sont mensongères et portent gravement atteinte à l'honneur et à la considération d'Abd al Malik et de Fabien Coste», indique le chanteur et son manager dans un communiqué. Dans l'interview, Ben Arfa déclare avoir effectué un voyage initiatique au Maroc. «Quand je suis entré dans la salle de prières, ce maître, il fallait que je lui baise les pieds», affirme-t-il, en précisant avoir refusé de s'exécuter.

Pour Abd Al Malik et Fabien Coste, le voyage est relaté «de manière absurde et grotesque dans l'interview. Il n'a jamais été demandé au footballeur de baiser les pieds de quiconque!» «En revanche Abd al Malik et Fabien Coste ont oeuvré pendant plusieurs mois pour permettre une réconciliation entre Hatem Ben Arfa et sa famille. Ils l'ont par ailleurs aidé pour son transfert à l'OM sans percevoir la moindre rémunération comme cela est d'ailleurs reconnu par le footballeur», ajoutent-ils.

(si)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!