Canton de Vaud: Le chantier CFF de Renens est en bonne voie
Publié

Canton de VaudLe chantier CFF de Renens est en bonne voie

Le calendrier de cette étape du projet Léman 2030 est respecté. Le passage sous-voie sera fermé à la circulation automobile à fin mai.

Image d'archives, Keystone

Les travaux autour du noeud ferroviaire de Renens (VD) avancent comme prévu. Le bâtiment pour les nouveaux enclenchements est pratiquement terminé. Les travaux de terrassement pour la 4e voie entre Lausanne et Renens ont commencé.

Les CFF ont fait le point lundi sur ce volet du vaste projet Léman 2030. «Ce n'est pas juste un chantier, mais plusieurs répartis sur 5 km entre Lausanne et Renens», a expliqué à Jean-Philippe Schmidt, porte-parole des CFF.

Nouveau sous-voie piétonnier

En gare de Renens, le chantier vise à élargir les quais et à créer un nouveau passage sous-voie, beaucoup plus vaste. Ce passage souterrain est en cours de construction, à côté de l'ancien.

L'un des défis de Léman 2030 consiste à réaliser ces travaux tout en maintenant l'exploitation des trains et en réduisant au maximum les inconvénients pour les voyageurs, rappellent les CFF. Plus de 500 trains passent chaque jour par ce noeud ferroviaire.

Pas encore les rails sur la 4e voie

Pièce indispensable pour le développement de l'offre ferroviaire, les nouvelles installations de sécurité et de gestion du trafic, à savoir les enclenchements, sont pratiquement terminées. Le bâtiment est prêt, les installations techniques sont en phase de test.

Les travaux de terrassement pour la 4e voie ont débuté, mais on n'en est pas encore à la pose de rails, a expliqué Jean-Philippe Schmidt. La réalisation du saut-de-mouton, sorte de pont ferroviaire permettant le croisement de deux voies, n'a pas encore commencé. Mais, juste à côté, le passage sous-voie de la rue du Léman sera fermé à la circulation dès le 30 mai, pour être élargi d'ici à l'été 2017.

Planning respecté

Le premier coup de pioche de Léman 2030, le chantier du siècle en Suisse romande, a été donné en 2014, près de Renens. Pour l'heure, le planning des travaux est respecté, affirment les CFF. Après Renens, ce sera le tour de la gare de Lausanne. Le budget global avoisine les 3 milliards de francs.

(ats)

Votre opinion