Energie – Le chantier du parc éolien vaudois a débuté
Publié

ÉnergieLe chantier du parc éolien vaudois a débuté

Les recours n’ayant pas abouti, la construction des six éoliennes prévues sur les hauteurs de Sainte-Croix démarre ce mercredi.

Un photomontage du projet.

Un photomontage du projet.

Romande Énergie

C’est parti pour le parc éolien vaudois. Le chantier, qui prévoit la construction de six éoliennes dans les hauteurs de Sainte-Croix, a démarré, a annoncé le Groupe Romande Énergie, dans un communiqué.

Pour rappel, le Tribunal fédéral avait rejeté les recours de plusieurs associations environnementales, dont Pro Natura, qui s’opposaient depuis 15 ans au projet. Il avait validé en mars dernier l’autorisation de construire et le plan d’affectation du projet, reconnaissant son intérêt national en vue de la transition énergétique.

Plusieurs étapes

Situé à 1200 mètres d’altitude, le chantier se déroulera en plusieurs étapes, à des périodes saisonnières propices, précise Romande Énergie. Mais il restera dépendant des conditions météo, précise le groupe. La première étape du chantier, qui débute ce mercredi même, consiste en des travaux de génie civil dans le but de préparer les accès et les plateformes. Les habitants concernés par les impacts ont déjà été informés le 7 octobre dernier. D’autres séances d’informations sont prévues au fur et à mesure de l’avancement du projet et des étapes du projet.

Pour rappel, le projet prévoit l’implantation de six éoliennes de 150 mètres de haut sur deux sites distincts, à La Gittaz-Dessus et au Mont-des-Cerfs. Grâce à une production de 20 à 26 GWh par an, il couvrira l’équivalent de la consommation annuelle moyenne de la commune de Sainte-Croix (ménages et industries comprises).

À noter encore que d’autres projets éoliens vaudois sont en attente d’une décision de justice. Le parc du Mollendruz (12 éoliennes) se trouve aussi dans les mains du TF, tout comme celui de Sur Grati (6) dans la région de Vallorbe, ou encore EolJorat Sud (8), sur les hauts de Lausanne.

(cht/comm)

Votre opinion

24 commentaires