Canton de Zoug: Le chef de la police de sûreté écarté après des mails intimes
Publié

Canton de ZougLe chef de la police de sûreté écarté après des mails intimes

Les courriels portaient sur la vie sentimentale et intime du chef de la police de sûreté, ainsi que sur des allégations de harcèlement.

La police de sûreté zougoise a dû se séparer de son chef après des courriels compromettants.

La police de sûreté zougoise a dû se séparer de son chef après des courriels compromettants.

KEYSTONE

Le chef de la police de sûreté zougoise perd son emploi à cause d’un échange de courriels intimes avec une collaboratrice. Cet échange avait été rendu public. Il contenait aussi des données confidentielles liées à la fonction du principal intéressé.

Selon divers médias, les courriels portaient sur la vie sentimentale et intime du chef de la police de sûreté, ainsi que sur des allégations de harcèlement. Le cadre et l’employée de la police étaient suspendus dans le cadre de cette affaire depuis décembre dernier.

Une enquête pénale avait alors été ouverte pour violation du secret de fonction. Elle a été classée, aucun élément n’ayant été trouvé sur une publication de l’échange de courriels par le cadre, par l’employée ou par un tiers, indique la police zougoise mercredi.

La police zougoise et son chef de la sûreté ont toutefois trouvé un commun accord pour mettre fin à leur collaboration, apprend-on dans le communiqué. Ils ont convenu de garder le silence sur les détails de cette séparation.

(ATS/NXP)

Votre opinion

10 commentaires