Publié

Haute-SavoieLe chef Marc Veyrat risque la prison avec sursis

Il est reproché au célèbre chef cuisinier d'avoir aménagé un parcours pédagogique qui nuirait à l'environnement dans une zone naturelle protégée. Verdict le 18 décembre.

Le chef étoilé français Marc Veyrat, vendredi au Tribunal correctionnel d'Annecy.

Le chef étoilé français Marc Veyrat, vendredi au Tribunal correctionnel d'Annecy.

AFP

Quatre à six mois de prison avec sursis ont été requis vendredi contre le chef étoilé français Marc Veyrat. Ce dernier est jugé pour plusieurs infractions à l'environnement près de son restaurant de Haute-Savoie.

La vice-procureure de la République à Annecy, Martine Imberton, a réclamé aussi 100'000 euros d'amende. Le jugement sera rendu le 18 décembre.

Le tribunal correctionnel d'Annecy reproche au célèbre chef au chapeau noir, 65 ans, d'avoir réalisé, entre 2012 et 2013 dans une zone naturelle protégée jouxtant son restaurant et sa propriété familiale, des travaux d'aménagement d'un parcours pédagogique considérés comme nuisibles à l'environnement.

7000 m2 de forêt détruits

Certains, réalisés sans autorisation ni permis de construire, ont notamment conduit à la destruction de «7000 m2 de forêt et à l'assèchement d'une zone humide de près d'un hectare» au-dessus de sa propriété.

«Je suis désolé de tout ce qui arrive. Je ne suis pas au-dessus des lois. Chacun peut se tromper, même moi», a souligné à la barre Marc Veyrat, reconnaissant «des erreurs fondamentales» et assurant de sa «bonne foi». «Je ne savais pas qu'il fallait un permis de construire pour ces constructions rudimentaires», a assuré le chef savoyard.

Son avocat Me Nicolas Ballaloud a réclamé sa relaxe. «La réalité est loin de ce qu'on a présenté dans ce dossier. Marc Veyrat a par exemple replanté 1210 arbres, pour seulement 40 coupés», a-t-il argumenté.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!