Actualisé

EspagneLe chemin de tous les dangers de nouveau ouvert

Le caminito del Rey avait fermé il y a une quinzaine d'années suite aux décès de cinq personnes.

par
Pascale Bieri

Bonne nouvelle pour les amateurs de sensations fortes! Le caminito del Rey, ce chemin souvent qualifié de «plus dangereux du monde», va rouvrir, samedi prochain, presque quinze ans après sa fermeture suite à plusieurs accidents mortels.

Accrochée le long d'une falaise à 100 mètres au-dessus d'une rivière, cette voie de 6 kilomètres de long a été construite au début du XXe siècle dans les gorges d'El Chorro, en Andalousie, au sud de l'Espagne. Son but premier: permettre la construction d'un barrage hydroélectrique, entre 1901 et 1905.

Mais, très vite, ce chemin qui fait peur, avec son mètre de large, surplombant à certains endroits un torrent de plus d'une centaine de mètres, a attiré les casse-cou. A tel point qu'il était devenu l'un des principaux spots touristiques de Málaga.

Fortement dégradé au fil des ans, le caminito del Rey (petit chemin du Roi) a toutefois été officiellement interdit aux visiteurs en 2001, après la mort de cinq personnes. Même si certains irréductibles n'ont jamais vraiment renoncé à l'emprunter, risquant une amende de 6000 euros au passage.

«Franchement, c'était un piège mortel, mais l'emprunter nous donnait l'impression de faire partie d'un club exclusif», reconnaît Sarah, une utilisatrice.

Dès le 28 mars, les feux seront de nouveau – et officiellement – au vert pour se rendre là-haut dans la falaise. La Région a en effet dépensé quelque 5,5 millions d'euros pour sécuriser la voie, avec des planches, des barrières ainsi qu'un «plancher de verre».

La rénovation permettra ainsi à 600 personnes munies d'un casque d'emprunter chaque jour ce passage. Frissons garantis, mais danger en moins.

Ton opinion