Actualisé

GenèveLe cheval au tapis!

L'œuvre qui dérange s'est décrochée cette nuit et possède maintenant un côté morbide encore plus prononcé.

par
Sébastien Jost
Une attache du cheval empaillé exposé dans une vitrine genevoise a cédé dans la nuit de mercredi à jeudi.

Une attache du cheval empaillé exposé dans une vitrine genevoise a cédé dans la nuit de mercredi à jeudi.

Christian Bonzon

Patatras. Le cheval empaillé exposé au Zabriskie Point à Plainpalais depuis vendredi s'est cassé la figure dans la nuit de mercredi à jeudi.

Déjà saisissante lorsqu'elle était correctement accrochée, l'œuvre de Maya Boesch et Régis Golay intitulée « Cheval de bataille » est devenue encore plus impressionnante avec cette intervention du destin.

Un sabot arraché, l'étalon suspendu par le cou, la pièce possède maintenant un côté morbide encore plus prononcé. Elle qui a déjà suscité de nombreuses réactions va certainement choquer de plus belle.

Ton opinion