23.06.2017 à 08:07

La Motte-en-Bauges (F)«Le cheval était au mauvais endroit au mauvais moment»

Le chasseur qui avait abattu par erreur un équidé, en octobre dernier, a été jugé hier. Il a avoué être traumatisé par sa méprise.

von
Laurent Siebenmann
En octobre dernier, un chasseur avait abattu un cheval, après l'avoir confondu avec une biche.

En octobre dernier, un chasseur avait abattu un cheval, après l'avoir confondu avec une biche.

Fotolia

Joseph-Pierre L* était effondré, hier, lorsqu'il s’est présenté devant le tribunal de proximité de Chambéry (F).

L'homme était jugé pour manquement aux règles de la chasse, après avoir involontairement tué un cheval, «Trésor», le 22 octobre dernier, à La Motte-en-Bauges.

Ancien moniteur d'auto-école, le septuagénaire a expliqué que cette affaire avait été, pour lui, «une catastrophe», explique Le Dauphiné: «C’est un accident, je le regrette.»

Le président du tribunal lui a posé la question que chacun a imaginé: «Expliquez-moi comment peut-on confondre un cheval avec une biche?» En effet. «Ce que j’ai vu était un cervidé, la couleur correspondait. J’ai tiré en étant persuadé que c’était une biche. Je regrette… Le cheval était au mauvais endroit au mauvais moment», a répondu Joseph-Pierre L*.

Profondément touché, les larmes aux yeux, le mauvais chasseur a reconnu: «J'ai tué un cheval et je ne touche plus un fusil depuis.»

Le tribunal a reconnu Joseph-Pierre L* coupable et l’a condamné à deux amendes de 200 euros.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!