Royaume-Uni - Le chien de berger anglais menacé d’extinction
Publié

Royaume-UniLe chien de berger anglais menacé d’extinction

Célébré dans une chanson des Beatles, le chien de berger anglais à l’abondante toison blanc et gris connaît un fort déclin de popularité et a été classé comme vulnérable.

Seuls 227 petits Bobtails ont été enregistrés en 2020, au plus bas depuis soixante ans.

Seuls 227 petits Bobtails ont été enregistrés en 2020, au plus bas depuis soixante ans.

AFP

Le chien de berger anglais ancestral, ou Bobtail, reconnaissable à son abondante toison blanc et gris et célébré dans une chanson des Beatles, est menacé d’extinction au Royaume-Uni, a prévenu The Kennel Club, principale association cynologique britannique. «L’une des races de chiens les plus reconnaissables du Royaume-Uni, le chien de berger anglais ancestral, a été classée pour la première fois comme vulnérable par le Kennel Club, en raison d’un fort déclin de popularité», a expliqué l’association sur son site internet.

Les Beatles lui avaient consacré une chanson en 1968, «Martha My Dear», écrite par Paul McCartney pour sa chienne à la toison bicolore.

«Changements de style de vie»

«C’est la première fois que (cette race) est inscrite sur la liste des races autochtones vulnérables», qui présentent «moins de 300 enregistrements annuels de chiots et risquent de disparaître de nos rues et parcs», a souligné le Kennel Club.

Seuls 227 petits Bobtails ont été enregistrés en 2020, au plus bas depuis soixante ans, son heure de gloire grâce à des publicités pour la marque de peinture Dulux. Les bergers anglais ancestraux avaient connu leur apogée en 1979, avec près de 6000 enregistrements, en faisant la neuvième race la plus populaire du pays.

Selon un porte-parole du Kennel Club, Bill Lambert, cette tendance pourrait s’expliquer par des «changements de style de vie», car ces chiens nécessitant «beaucoup de soins et d’exercice ne sont pas adaptés à des espaces réduits».

(AFP)

Votre opinion