Publié

INITIATIVE «1:12»Le choc des écarts de salaires

En un jour, ils gagnent plus qu’un employé en une année! Travail.Suisse publie les chiffres. La droite patronale prépare la riposte.

par
Eric Felley
Severin Schwan, CEO de Roche, gagne 261 fois plus que l'employé le moins payé de son entreprise.

Severin Schwan, CEO de Roche, gagne 261 fois plus que l'employé le moins payé de son entreprise.

Marlene Awaad/ MaxPPP

En un seul jour de travail, le CEO de Roche, Severin Schwan, 46 ans, a déjà gagné ce que son employé le moins bien payé ne gagnera pas en une année. Avec un écart de 1:261, la multinationale bâloise arrive en tête des entreprises, dont l’échelle des salaires va du simple au centuple, devant Nestlé, ABB et Novartis. Avec ce qu’il appelle «le cartel des salaires 2012», le syndicat Travail.Suisse a dénoncé hier cette situation dans la perspective de l’initiative «1:12». Unia en avait fait de même la semaine dernière. Cinq mois avant la votation de novembre, les syndicats occupent le terrain, galvanisés par le succès de l’initiative Minder.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!