22.05.2012 à 00:01

EmploiLe chômage des jeunes atteint un niveau record

Le Bureau international du travail tire la sonnette d'alarme, le chômage des jeunes dans le monde affiche un triste record. Ils sont 75 millions de jeunes entre 15 et 24 ans à être au chômage.

Dans les économies avancées, le chômage devrait frapper 18% des jeunes en 2012.

Dans les économies avancées, le chômage devrait frapper 18% des jeunes en 2012.

ARCHIVES, AFP

Selon le Bureau international du travail (BIT), 12,7% des jeunes seront au chômage dans le monde cette année, contre 12,6% l'an passé. Ils sont 75 millions de jeunes entre 15 et 24 ans à rechercher un emploi, soit quatre millions de plus qu'avant la crise en 2007.

Ce taux de chômage ne devrait pas redescendre avant 2016, affirme l'organisation.

Il pourrait même encore s'aggraver quand ceux qui prolongent leur séjour dans le système éducatif, faute de débouchés professionnels, arriveront finalement sur le marché du travail, a averti José Manuel Salazar-Xirinachs, directeur exécutif du secteur emploi du BIT.

Si l'on prend en compte ceux qui, souvent découragés par le manque de perspectives, abandonnent ou reportent leur recherche d'emploi, le taux de chômage des jeunes a atteint 13,6% en 2011.

Pays développés les plus touchés

Les pays développés sont parmi les plus touchés. Dans les économies avancées, le chômage devrait frapper 18% des jeunes en 2012. En mars, selon Eurostat, dans les 17 pays de la zone euro, le chômage des jeunes a atteint 22,1%. Au cours du mois de mars, il a dépassé 53% en Grèce (plus d'un jeune sur deux), 48% en Espagne, 36% au Portugal et 35% en Italie.

En Afrique du Nord, le chômage des jeunes a augmenté de cinq points de pourcentage après les printemps arabes, soit 27,9% des jeunes sans emploi, a précisé le BIT.

Ailleurs par contre, de légères améliorations ont été constatées. Dans les pays de la CEI, de l'Europe centrale et du sud-est, il est en léger recul, soit un taux de 17,6% en 2011. Après un pic de 15,6% en 2009 en Amérique latine, le taux a reculé à 14,3% en 2011, alors qu'en Afrique subsaharienne il est stable à 11,5%.

En Asie du sud-est, il était de 13,5% en 2011, un recul de 0,7 point de pourcentage par rapport à 2008. Mais même en Asie de l'est (Chine), le taux de chômage est 2,8 fois plus élevé pour les jeunes que pour les adultes.

Contrats temporaires

Le BIT relève également que le recours aux contrats temporaires pour les jeunes travailleurs a pratiquement doublé depuis 2007. Plus d'un jeune sur trois dans les pays développés affirme ne pas pouvoir trouver d'emploi permanent.

Particulièrement préoccupante est la situation des jeunes gens qui ne sont ni au travail ni à l'école. Ils risquent la marginalisation sociale et l'exclusion du marché du travail. En 2010, ils représentaient aux Etats-Unis 15,6% des jeunes, et la moyenne de l'OCDE se situe à 12,8%, comme pour l'Union européenne.

José Manuel Salazar-Xirinachs a appelé les gouvernements à faire de la création d'emplois pour les jeunes une priorité et à accélérer les investissements dans le secteur privé.

Cela comprend «des mesures comme des allégements fiscaux et d'autres incitations pour les entreprises qui embauchent des jeunes, des efforts pour réduire le décalage des compétences chez les jeunes, des programmes qui intègrent formation qualifiante, tutorat et accès aux capitaux ainsi que l'amélioration de la protection sociale pour les jeunes», a déclaré le responsable.

Le BIT organise de mercredi à vendredi à Genève un Forum mondial sur l'emploi des jeunes avec la présence d'une centaine de jeunes.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!