Actualisé 11.03.2020 à 12:21

SuisseCoronavirus: le chômage partiel sera facilité

Mercredi, pour faciliter le passage au chômage partiel, le délai de dépôt des demandes a été réduit de dix à trois jours.

Les rendez-vous à l'office régional de placement seraient davantage axés sur le conseil.

Les rendez-vous à l'office régional de placement seraient davantage axés sur le conseil.

Photo d'illustration, Keystone

Les entreprises pourront utiliser plus rapidement le chômage partiel à cause du coronavirus. Les autorités ont réduit mercredi de dix jours à trois jours le délai pour déposer des demandes de réduction de l'horaire de travail, ont-elles annoncé mercredi.

Le délai de carence d'un jour réclamé par les syndicats n'a en revanche pas été décidé, a précisé à la presse la secrétaire d'Etat à l'économie Marie-Gabrielle Ineichen-Fleisch. Les autorités étudient une solution de cautionnement pour aider les entreprises à faire face à leur crise de liquidité.

L'épidémie se propage

L'épidémie du coronavirus continue à se propager rapidement en Suisse. Plus de 150 cas se sont ajoutés en Suisse depuis mardi et le total devrait atteindre mercredi 654 cas de contamination. Seuls trois cantons ne sont pas encore concernés.

Alors qu'en Chine, l'épidémie semble refluer rapidement, elle se développe à vive allure en Europe. Entre-temps 44 pays sont concernés avec plus de 80'000 cas confirmés et plus de 700 décès, a développé Patrick Mathys, chef de la section Gestion de crise et collaboration internationale de l'Office fédéral de la santé publique.

Pays le plus touché, l'Italie compte plus de 10'000 cas et 631 morts. L'Allemagne a dépassé la barre des 500 et la France celle du millier de cas.

Révision de la loi validée

Un travailleur au chômage partiel ne sera plus obligé de chercher un emploi provisoire. Et les demandes d'indemnités pourront être effectuées en ligne. Le Conseil des Etats a mis mercredi la touche finale à la révision de la loi sur l'assurance chômage.

Il a éliminé la dernière divergence qui subsistait concernant l'usage du système d'information de la Confédération. Le secrétariat d'Etat à l'économie a indiqué avoir trouvé une solution adaptée pour les quelques cantons concernés, a indiqué Peter Hegglin (PDC/ZG). La Confédération continuera de chercher des solutions pragmatiques, a assuré le conseiller fédéral Guy Parmelin.

La révision de la loi simplifie les dispositions concernant les indemnités en cas de réduction de l'horaire de travail et en cas d'intempéries. Guy Parmelin a précisé que de nouvelles mesures seraient annoncées sous peu dans le contexte de l'épidémie de coronavirus.

Réagir à temps

La loi adaptée modifie les conditions pour une prolongation de la durée maximale du chômage partiel afin que le gouvernement puisse réagir à temps en cas de conjoncture difficile pour préserver les emplois.

Elle crée également la base légale pour mettre en œuvre rapidement la stratégie de cyberadministration pour l'assurance-chômage. Ainsi, certains services, comme la possibilité de soumettre une demande de chômage partiel en ligne, devraient réduire à l'avenir les démarches administratives des entreprises. Les rendez-vous à l'office régional de placement seraient davantage axés sur le conseil.

La révision doit entrer en vigueur en 2021.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!