France: Le chorégraphe Ousmane Sy, figure de la scène hip-hop, est décédé

Actualisé

FranceLe chorégraphe Ousmane Sy, figure de la scène hip-hop, est décédé

Mort dans la nuit de samedi à dimanche, le danseur de 40 ans était considéré par beaucoup comme un précurseur au sein de la culture hip-hop.

Ousmane Sy, dont le père était originaire du Mali, a grandi dans la région parisienne.

Ousmane Sy, dont le père était originaire du Mali, a grandi dans la région parisienne.

Twitter (@lalibrebe)

Le chorégraphe Ousmane Sy est décédé à l’âge de 40 ans. Cette «figure de la scène hip-hop internationale» codirigeait le Centre Chorégraphique National de Rennes et de Bretagne (CCNRB), en France, a annoncé ce dernier dimanche.

Ousmane Sy, qui codirigeait le CCNRB depuis janvier 2019 au sein du collectif FAIR-E, est mort dans la nuit de samedi à dimanche, selon un communiqué de presse qui ne précise pas les causes du décès. Selon divers médias français, il serait décédé d’une crise cardiaque.

«Il était une figure renommée et incontournable de la scène hip-hop internationale. Sous le pseudonyme de Babson, il avait intégré le collectif Wanted Posse dans les années 90 et remporté la «battle of the year» en 2001», a souligné la maire de Rennes Nathalie Appéré.

«Un précurseur»

L’élue a salué «un précurseur» qui «a réussi à imposer et faire reconnaître la richesse de la culture hip-hop dans la danse contemporaine».

Ousmane Sy «a poursuivi par le geste chorégraphique une recherche esthétique influencée autant par le corps de ballet, que l’esprit freestyle du hip-hop ou les combinaisons tactiques du sport à onze, traversé par la conviction que l’identité s’accomplit au service de l’entité», a aussi souligné le CCNRB.

Il avait récemment chorégraphié une création intitulée Queen Blood, présentée au Théâtre National de Bretagne en janvier 2020. Ousmane Sy, dont le père était originaire du Mali, a grandi à Antony, dans la région parisienne.

Ousmane Sy travaillait ces derniers jours avec ses danseuses et préparait sa nouvelle création One Shot qui fera l’ouverture de la 29e édition du Festival Suresnes Cités Danse, a indiqué à France-Inter un de ses amis, le directeur du théâtre de Suresnes Olivier Meyer.

(ATS/NXP)

Ton opinion