06.02.2015 à 11:53

SantéLe CHUV déborde à cause de la grippe

«Activité générale importante», complications, infections et autres poussent l'hôpital vaudois à prendre des mesures d'urgence pour assurer la prise en charge.

par
ELB
L'hôpital universitaire doit faire face à une fréquentation accrue, a-t-il annoncé vendredi 6 février 2015. Des mesures d'urgence vont devoir être mises en œuvre (archives).

L'hôpital universitaire doit faire face à une fréquentation accrue, a-t-il annoncé vendredi 6 février 2015. Des mesures d'urgence vont devoir être mises en œuvre (archives).

Keystone

Le nombre de personnes actuellement prises en charge au Centre hospitalier universitaire vaudois CHUV est particulièrement élevé, a-t-il annoncé vendredi 6 février. A tel point que cette situation inédite, qui frappe l'ensemble du réseau sanitaire vaudois, conduit à la limitation temporaire de la liberté de choix du lieu d'hospitalisation, annonce l'hôpital.

Ces mesures urgentes visent à pouvoir accueillir, dans les meilleures conditions, les patients qui requièrent une prise en charge en urgence. Elles sont temporaires, souligne le Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) dans un communiqué.

Le nombre de patients exceptionnellement élevé au CHUV s'explique par une activité générale très importante. S'y ajoute un nombre élevé de personnes qui souffrent de complications liées à la grippe, de nombreux cas d'autres infections respiratoires et des malades porteurs de bactéries résistantes aux antibiotiques.

Limitation du libre choix

Ces situations sont sous contrôle. Mais elles mobilisent un nombre important de chambres en raison des conditions d'isolement qu'elles exigent. C'est pourquoi le Département de la santé et de l'action sociale (DSAS) a autorisé les hôpitaux publics à déroger au principe du libre choix du patient de l'établissement sanitaire, dans le cas où il devrait être transféré.

D'autre part, les hôpitaux pourraient être amenés à reporter certaines interventions chirurgicales non vitales. Enfin, des patients en attente d'une place dans un EMS de leur choix pourraient être quant à eux transférés provisoirement dans un autre EMS.

Désagréments

Ces différentes mesures sont susceptibles d'entraîner des désagréments pour les patients et leur famille, déjà confrontés à la maladie. La Direction générale du CHUV les remercie de leur compréhension; l'ensemble du personnel travaille à limiter au mieux les effets de cette situation d'urgence.

Ces mesures visent un but: permettre au CHUV de pouvoir continuer d'«accueillir les patients dont l'état de santé requiert une prise en charge en urgence, conclut le communiqué.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!