29.10.2020 à 13:46

Canton de VaudLe CHUV suspend toutes les visites aux patients hospitalisés

Afin de protéger au mieux les patients ainsi que les collaborateurs face à la 2e vague de coronavirus, le CHUV suspend toutes les visites aux personnes hospitalisées. A Fribourg, le HFR limite lui aussi les visites.

Le CHUV à Lausanne prend des mesures immédiates pour lutter contre la deuxième vague du coronavirus (archives).

Le CHUV à Lausanne prend des mesures immédiates pour lutter contre la deuxième vague du coronavirus (archives).

Keystone

Le CHUV à Lausanne suspend toutes les visites aux patients hospitalisés dès ce jeudi en raison de la deuxième vague de coronavirus, a-t-il indiqué sur son site. Dans le cas de situations particulières, certaines exceptions peuvent être envisagées au cas par cas, précise-t-il. Il s’agit de protéger au mieux les patients ainsi que les collaborateurs, ajoute la direction de l’établissement.

A partir de ce même jour, le CHUV réduit aussi son activité programmée dans le but de traiter l’afflux de patients atteints du Covid-19. Toutes les interventions chirurgicales et médicales non urgentes, les hospitalisations et les consultations ambulatoires dont le report n’influe pas sur la santé des patients sont reportées, annonce le Centre hospitalier universitaire.

En raison de l’augmentation rapide des admissions dans les hôpitaux vaudois de patients positifs au Covid-19, le canton de Vaud avait pris mardi des mesures immédiates pour augmenter les capacités de soins intensifs dans tous ses hôpitaux. Les interventions électives non urgentes sont repoussées non seulement au CHUV mais aussi dans les hôpitaux de la Fédération des hôpitaux vaudois (FHV).

Le canton comptait mardi matin 34 patients Covid aux soins intensifs. Les hospitalisations s’accélèrent et les évaluations actuelles tablent sur 80 patients aux soins intensifs à la fin de la semaine, avec un potentiel doublement à la fin de la semaine prochaine, selon le Département de la santé et de l’action sociale (DSAS).

Interventions suspendues aussi à Fribourg

Face à l’augmentation exponentielle des cas Covid-19 et des hospitalisations, l’hôpital fribourgeois (HFR) restreint lui aussi les visites, désormais réservées aux patients «non-covid» dès le 5e jour d’hospitalisation et limitées à un visiteur par jour, selon communiqué jeudi. D’autres mesures seront engagées selon l’évolution de la pandémie.

Par ailleurs, l’Hôpital fribourgeois et deux cliniques privées vont collaborer pour préserver la capacité sanitaire du canton face à la hausse des hospitalisations liées au Covid-19. Le Conseil d’Etat fribourgeois a donné son accord à ces mesures proposées par la Task Force sanitaire. La collaboration entre l’HFR, l’Hôpital Daler et la clinique générale Ste-Anne va permettre de libérer des lits et des forces de travail pour la prise en charge des personnes atteintes du Covid-19.

Une cellule de coordination hospitalière a ainsi été réactivée, a annoncé jeudi l’Etat de Fribourg. Elle coordonnera la planification des opérations entre les différentes institutions dans le canton afin d’assurer des capacités hospitalières suffisantes pour prendre en charge les patients.

Comme dans d’autres établissements de Suisse, les interventions chirurgicales qui sont non urgentes ou dont le report n’entraînerait pas d’effets dommageables durables pour la santé du patient sont suspendues. A partir de mardi, une partie de l’activité chirurgicale non lourde sera effectuée dans les cliniques privées par les médecins de l’HFR.

Libérer du personnel

Le personnel opératoire sera en revanche celui des établissements privés. Cette mesure permet de libérer du personnel spécialisé de l’HFR, notamment en anesthésie, afin de renforcer les équipes des soins intensifs.

Depuis le début du mois d’octobre, les hospitalisations augmentent de manière conséquente avec pour corolaire une hausse du nombre de personnes prises en charge par les soins intensifs, a relevé l’Etat de Fribourg. Le canton comptait jeudi 120 patients hospitalisés, dont 16 aux soins intensifs. Le 12 octobre, il y avait 12 patients Covid dont 1 aux soins intensifs.

(ats/nxp)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
17 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

BUCO

29.10.2020 à 17:28

C'est triste, mais il n'y a pas d'autre solution

Alarmant

29.10.2020 à 16:28

Alors même les patients sont pris en otages,comme dans les Ems en valais et autres .Ma soeur étant en Ems téléphone en pleurant ,pas de cafétéria,pas de visites juste en couloir à l'étage sinon dans leurs chambres.

pince sans rire

29.10.2020 à 16:04

ah bon "alors OK pas de visite pas de tite fête pas de réjouissance que l'obscurité des autres donc ou alors c'est un jeu ou il faut deviner qui est qui est derrière le masque