07.06.2015 à 20:23

OlyLe CIO suspend sa participation et son financement à SportAccord

Le Comité international olympique (CIO) a suspendu sa participation et son financement à SportAccord, association qui regroupe 107 fédérations internationales, a annoncé dimanche un porte-parole du CIO à l'issue de la première journée de la commission exécutive.

"Le CIO a décidé de suspendre sa participation et son financement à SportAccord", a déclaré Mark Adams, devant la presse. La participation financière du CIO à SportAccord est de 132.000 US dollars par an, a précisé le CIO, à laquelle s'ajoute l'aide apportée à la lutte antidopage, en association avec l'Agence mondiale antidopage (AMA). Cette décision de la commission exécutive intervient après la démission le 31 mai de l'Autrichien Marius Vizer de la présidence de SportAccord, six semaines après avoir vivement attaqué le président du CIO Thomas Bach. M. Vizer s'en était pris à M. Bach dans son discours d'ouverture du Congrès de SportAccord mi-avril à Sotchi, l'accusant notamment de freiner les initiatives des fédérations internationales et critiquant la faible présence de ces dernières au sein du CIO. Suite à ces attaques, de nombreuses fédérations, menées par la Fédération internationale d'athlétisme et la Fédération internationale de tir, avaient annoncé leur retrait de Sportaccord, et 15 fédérations dont la Fifa avaient signé une lettre dans laquelle elles se désolidarisent de SportAccord et de son président. Le CIO a précisé dimanche dans un communiqué qu'il "ne voulait pas que les athlètes propres souffrent d'une façon ou d'une autre de ce vide", car SportAccord jour un rôle important dans la lutte antidopage. "Nous offrons aux fédérations concernées tous les services et les conseils dans la lutte antidopage qui ont été offerts jusqu'à maintenant par SportAccord et financés par le CIO et l'Agence mondiale antidopage (AMA)", a précisé le CIO dans un communiqué. ebe/jcp

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!