Vendée Globe: Le Cléac'h et Thomson près de Rio
Publié

Vendée GlobeLe Cléac'h et Thomson près de Rio

Pour ce dernier jour de l'année, Armel Le Cléac'h dispose de 136 milles d'avance sur Alex Thomson.

1 / 74
Dernier (18e) du Vendée Globe depuis plusieurs semaines, le marin français Sébastien Destremau a franchi le dernier l'équateur dimanche matin 19 février à 9h17. Il se trouve à moins d'un mois de boucler sa première course à la voile en solitaire autour du monde. (dimanche 19 février 2017)

Dernier (18e) du Vendée Globe depuis plusieurs semaines, le marin français Sébastien Destremau a franchi le dernier l'équateur dimanche matin 19 février à 9h17. Il se trouve à moins d'un mois de boucler sa première course à la voile en solitaire autour du monde. (dimanche 19 février 2017)

AFP
Le Français Eric Bellion (CommeUnSeulHomme) a bouclé son premier Vendée Globe en 9e position. (13 février 2017)

Le Français Eric Bellion (CommeUnSeulHomme) a bouclé son premier Vendée Globe en 9e position. (13 février 2017)

AFP
Eric Bellion, 40 ans, a terminé en 99 jours, 4 heures, 56 minutes et 20 secondes, et se classe meilleur bizuth (novice) de cette édition. (13 février 2017)

Eric Bellion, 40 ans, a terminé en 99 jours, 4 heures, 56 minutes et 20 secondes, et se classe meilleur bizuth (novice) de cette édition. (13 février 2017)

AFP

Armel Le Cléac'h (Banque populaire VIII) a repris un petit matelas d'avance en tête du Vendée Globe sur Alex Thomson (Hugo Boss), et les deux se dirigent vers les côtes brésiliennes, Rio de Janeiro et le cap Frio, samedi. Pour ce dernier jour de l'année 2016, Armel Le Cléac'h, enfin sorti d'un anticyclone qui l'a bloqué pendant près d'une semaine, dispose de 136 milles d'avance sur Alex Thomson.

Et dire que le Breton occupait encore la tête de la flotte avec plus de 800 milles d'avance sur Thomson au passage du Cap Horn le 23 décembre.

Prévisions plutôt favorables

Le Cléac'h peut voir arriver assez sereinement la fin de 2016 et le début de 2017, puisque les prévisions sont plutôt favorables. Il s'est dirigé samedi en matinée vers les côtes brésiliennes pour éviter l'anticyclone positionné plus à l'Est, et se rapprocher de Rio de Janeiro.

Au large du cap Frio, à l'est de la ville hôte des jeux Olympiques 2016, il devrait ensuite mettre le cap à l'Est pour le passage à la nouvelle année et récupérer les brises d'Est qui balayent l'Atlantique Sud. Son premier poursuivant gallois devrait l'imiter quelques heures plus tard.

Si Jérémie Beyou (Maître CoQ) est toujours bien calé à la 3e place à plus de 1100 milles de Le Cléac'h, la lutte fait rage entre Jean-Pierre Dick (StMichel-Virbac), Yann Eliès (Quéguiner-Leucémie Espoir) et Jean Le Cam (Finistère Mer Vent).

Dick a été le premier à passer le Cap Horn vendredi, suivi quelques heures plus tard respectivement par Le Cam et Eliès.

Le chassé-croisé entre ces deux derniers s'est poursuivi, Eliès reprenant la 5e place avec un peu moins de 3 milles d'avance. Et le duo s'est un peu rapproché, à moins de 150 milles de Dick.

Le classement samedi à 9h00 (8h00 GMT)

1. Armel Le Cléac'h (FRA/Banque populaire VIII) à 4915,6 milles de l'arrivée

2. Alex Thomson (GBR/Hugo Boss) à 136,38 milles du premier

3. Jérémie Beyou (FRA/Maître Coq) à 1124,23

4. Jean-Pierre Dick (FRA/StMichel-Virbac) à 1814,04

5. Yann Eliès (FRA/Quéguiner-Leucémie Espoir) à 1962,55 (+1)

6. Jean Le Cam (FRA/Finistère Mer Vent) à 1965,79 (-1)

7. Louis Burton (FRA/Bureau Vallée) à 3125,87

8. Nandor Fa (HUN/Spirit of Hungary) à 4224,32

9. Conrad Colman (NZL/Foresight Natural Energy) à 4536,05

10. Eric Bellion (FRA/CommeUnSeulHomme) à 5639,27

(AFP)

Votre opinion