21.02.2013 à 17:20

SportLe Comité olympique allemand appelle à plus de soutien à l'agence antidopage

Le Comité olympique allemand (DOSB) a appelé jeudi à un plus grand soutien, notamment financier, à l'agence antidopage allemande (Nada), perturbée par une récente étude montrant que près de 6% des athlètes interrogés avouaient utiliser régulièrement des produits interdits.

"L'inquiétude est justifiée et c'est pourquoi il ne faut pas jeter l'éponge et supprimer le système de contrôle. Au contraire, il faut soutenir encore plus la Nada en termes de structures et de financement", a déclaré Michael Vesper, directeur général du DOSB à l'agence allemande SID. Selon une étude présentée mercredi par l'Ecole des sports allemande, 5,9% des 1154 athlètes de haut niveau allemands interrogés sous couvert d'anonymat ont recours "régulièrement" au dopage. Plus inquiétant, 40,7% d'entre eux ont refusé de répondre aux questions. La Nada estime être "sur la bonne voie", en dépit des critiques récurrentes de la part de politiciens sur l'efficacité de l'organisation et son financement. "On combat le dopage avec les moyens disponibles car on sait que des athlètes se dopent. Et bon nombre des résultats de l'étude montrent que nous sommes sur la bonne voie", a déclaré la Nada. "Nous savons aussi, à travers des conversations avec d'anciens dopés, combien c'est devenu difficile (de se doper) en raison de la meilleure qualité des contrôles", a insisté l'agence allemande, annonçant sa volonté de renforcer le travail de prévention. sg/bvo

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!