Publié

DocumentLe communiqué du FMI annonçant la démission de Strauss-Kahn

Dominique Strauss-Kahn est le troisième directeur général de suite du Fonds monétaire international à démissionner avant la fin du mandat. Voici le texte de sa lettre de démission.

La lettre de démission de DSK.

La lettre de démission de DSK.

Keystone

M. Strauss-Kahn, installé à la tête du Fonds monétaire international le 1er novembre 2007, est, comme ses deux précesseurs européens, parti lors de la quatrième année de son mandat. Il avait promis d'aller au bout quand il avait défendu sa candidature auprès du conseil d'administration en septembre 2007. "C'est une tâche passionnante que de donner au Fonds la place qu'il mérite. Cette tâche nécessite au moins un mandat de cinq ans auquel je m'engage", avait-il dit au conseil d'adminisration.

M. Strauss-Kahn succédait à l'Espagnol Rodrigo Rato, qui avait annoncé son départ en juin 2007. Il avait invoqué "des raisons personnelles", dont l'éducation de ses enfants, pour mettre fin à des fonctions qui auront duré trois ans et cinq mois. A sept mois d'élections législatives, la presse espagnole imaginait alors un retour en politique. Mais M. Rato s'est reconverti dans la banque. Avant lui, un Allemand, Horst Köhler, avait également passé moins de quatre ans à la tête du FMI, de mai 2000 à mars 2004, contre huit puis treize pour ses deux prédécesseurs, les Français Jacques de Larosière et Michel Camdessus. Ancien ministre des Finances, il souhaitait à son arrivée faire du FMI "une pierre angulaire essentielle pour parvenir à la croissance et à la stabilité dans le monde", et se donnait au moins un mandat pour y parvenir. Mais il n'avait pu résister à l'envie de couronner sa carrière politique par la présidence de la République allemande.

La lettre de démission

Voici l'intégralité du communiqué du Fonds monétaire international annonçant mercredi soir la démission de son directeur général Dominique Strauss-Kahn.

Le 18 mai 2011

M. Dominique Strauss-Kahn a aujourd'hui fait part au Conseil d'administration du Fonds monétaire international (FMI) de son intention de démissionner de son poste de Directeur général avec effet immédiat. M. Strauss-Kahn a fait la déclaration suivante dans une lettre de démission officielle adressée au Conseil d'administration :

"C'est avec une infinie tristesse que je me vois obligé aujourd'hui de proposer au conseil d'administration ma démission de mon poste de directeur général du FMI. Je pense d'abord en ce moment à ma femme - que j'aime plus que tout - à mes enfants, à ma famille, à mes amis. Je pense aussi aux collaborateurs du FMI avec lesquels nous avons accompli de si grandes choses depuis plus de trois ans. A tous, je veux dire que je réfute avec la plus extrême fermeté tout ce qui m'est reproché. Je veux préserver cette institution que j'ai servie avec honneur et dévouement, et surtout, surtout, je veux consacrer toutes mes forces, tout mon temps et toute mon énergie à démontrer mon innocence".

Dominique Strauss-Kahn

Le FMI se prononcera sous peu sur la procédure que suivra le Conseil d'administration pour désigner un nouveau Directeur général. Dans l'intervalle, M. John Lipsky continue d'assurer les fonctions de Directeur général par intérim".

(AFP)

Ton opinion