Publié

FootballLe complexe de Cristiano Ronaldo

Le Portugais retrouve le FC Barcelone ce soir. Un adversaire qui ne lui sourit pas, loin de là. Vous avez dit complexe?

par
Florian Müller

Cette saison, Cristiano Ronaldo a inscrit la bagatelle de 21 buts en 18 matches avec le Real Madrid. Une statistique affolante qui fait de lui le meilleur buteur de la Liga devant un certain Lionel Messi (19 réalisations). Face au Barça, c'est une tout autre histoire. Le Portugais enfile les contre-performances et transpire une frustration qui devient palpable.

Dernier épisode en date, le 10 décembre dernier. Le Real, en tête de la Liga et blindé de certitudes, reçoit le Barça pour un énième «clasico». Les Madrilènes sont très vite dépassés et sombrent face à la superbe catalane (1-3). Ronaldo passe une nouvelle fois à côté de son match et s'attire les foudres des sévères supporters madrilènes.

Le spleen de Cristiano Ronaldo

Depuis, c'est la déprime. Vexé de pâlir dans l'ombre de Lionel Messi, récent Ballon d'or, et de surcroît régulièrement sifflé par son propre public, Ronaldo connaît un passage à vide – toutes proportions gardées. A tel point qu'Alfredo Di Stephano lui-même, légende vivante de la «Maison Blanche», est sorti de sa réserve: «Le public a le droit de faire ce qu'il veut (ndlr: en référence aux sifflets dont le Portugais est l'objet) en référence aux sifflets dont le Portugais est l'objet) car c'est lui qui paie. Les supporters ont toujours raisons et ils veulent des efforts de la part du joueur.»

José Mourinho, son mentor, est conscient du problème, et il ne s'en cache pas. «Que personne ne touche à Ronaldo», a-t-il vertement lâché en s'adressant à la presse hier. Attitude protectrice extrêmement rare de la part d'un homme qui a fait de la mise en concurrence des ego sa spécialité. Mais attitude révélatrice de l'importance du bon rendement de Cristiano Ronaldo dans la machine à gagner madrilène.

Sur les 47 rencontres lors desquelles le Lusitanien a inscrit un but ou plus avec le Real, les Merengues ont raflé 46?fois la mise pour un nul, soit 139?points sur 141 possibles. Et comme par hasard, ce fameux nul, c'était face au Barça l'année dernière à Santiago Bernabeu. Il y a donc 97,8% de chances pour que le Real gagne quand Ronaldo fait trembler les filets adverses. Et 100% quand ce n'est pas Barcelone qui est en face…

Pendant ce temps, Ronaldo fait comme si de rien n'était et manie la langue de bois à souhait. «J'ai une routine, comme la plupart des joueurs, détaille-t-il quand Marca lui demande comment il se prépare à ce nouveau choc au sommet. J'essaie de rire, de faire des blagues et de mettre de la musique house. Je ne me mets pas trop la pression. Si tu le fais, les choses peuvent mal se passer.» Et il en sait quelque chose… Selon la presse ibérique, le Real Madrid aurait engagé un préparateur mental particulier entièrement au service de sa star portugaise.

Ton opinion