Publié

Lyon (F)Le conducteur de bus se «réchauffait» au whisky

Un chauffeur lyonnais, qui conduisait son bus de nuit avec une alcoolémie de 2,6 g, a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire.

par
AFP/
Image d'illustration.

Image d'illustration.

AFP

Déféré mardi devant un juge d'instruction, ce père de famille, âgé de 40 ans, a été mis en examen pour «blessures involontaires sous l'empire d'un état alcoolique, mise en danger d'autrui et violences volontaires par personne en état d'ivresse», a-t-on précisé, confirmant une information du Progrès. Une information judiciaire a été ouverte.

Dans la nuit de samedi à dimanche, cet agent des Transports en commun de l'agglomération lyonnaise (TCL), embauché 16 mois plus tôt par Keolis, assurait la liaison nocturne entre le centre de Lyon et la banlieue de Vénissieux avec une trentaine de passagers à son bord.

Des passagers ont même été blessés

Inquiétés par la conduite saccadée du chauffeur, qui brûlait des feux rouges, oubliait d'ouvrir les portes et tenait des propos incohérents, les passagers avaient alerté la police, tandis que l'un d'eux lui avait confisqué ses clefs pour immobiliser le bus.

Plusieurs passagers ont été légèrement blessés dans des pertes d'équilibre. Selon le Progrès, le chauffeur se serait «réchauffé» dans sa voiture en prenant plusieurs verres de whisky durant ses pauses.

Ton opinion