Actualisé 06.02.2020 à 15:00

FootballLe conflit Abidal-Messi sème la zizanie au Barça

Après sa passe d’armes avec le directeur sportif du club, la star argentine fait l’objet de rumeurs de départs. D’autant qu’une clause lui permettrait d’être libre cet été.

par
Sport-Center
Lionel Messi et Éric Abidal lorsqu'ils étaient coéquipiers au FC Barcelone, en 2011.

Lionel Messi et Éric Abidal lorsqu'ils étaient coéquipiers au FC Barcelone, en 2011.

Manu Fernandez, Keystone

En déplacement à Bilbao ce jeudi soir, le FC Barcelone va tenter de se qualifier pour les demi-finales de la Coupe du Roi. Et ramener par là même un peu de positif en ces jours particulièrement agités. Peu convaincants sur le terrain et privés de deux joueurs importants pour une longue durée (Dembélé, Suarez), les Catalans sont en pleine crise en coulisses.

Tout est parti d’une interview du directeur sportif, Éric Abidal, à Sport et Mundo Deportivo, dans laquelle il évoquait le limogeage de l’entraîneur Ernesto Valverde: «Beaucoup de joueurs n’étaient pas satisfaits et ne travaillaient pas beaucoup.»

Échaudé par cette sortie, Lionel Messi s’est fendu d’un post incendiaire sur Instagram: «Sincèrement, je n’aime pas faire ce genre de choses. Mais je crois que chacun doit assumer ses responsabilités et ses décisions. Les joueurs de ce qui se passe sur le terrain et nous sommes les premiers à reconnaître quand nous ne sommes pas bien. Les responsables de la direction sportive doivent aussi assumer leurs responsabilités et, surtout, les décisions lorsqu’ils les prennent. Pour finir, je crois que lorsque l’on parle des joueurs, il faudrait des noms. Parce que sinon, cela salit tout le monde et alimente des choses qui se disent et ne sont pas vraies.»

Manchester City surveille la situation

Peu habitué à ce genre de déclarations, le capitaine barcelonais a créé l’agitation au sein du club. En déplacement à Bruxelles, le président Josep Maria Bartomeu est immédiatement revenu en Catalogne pour s’entretenir avec les deux hommes. Si Abidal a finalement été maintenu à son poste, le climat ne s’est pas subitement allégé.

Il faut dire que cette prise de becs tombe mal. Sous contrat jusqu’en 2021, Messi disposerait d’une clause lui permettant de se libérer dès cet été, de manière unilatérale, selon une information d’El País révélée début septembre. Et ces dernières heures, plusieurs médias anglais, dont le très sérieux Times, ont fait état d’un intérêt marqué de Manchester City. Les Cityzens ont tenté à plusieurs reprises de s’offrir la «Pulga» et la présence sur le banc de Pep Guardiola, son entraîneur de 2008 à 2012, donne du poids à cette piste.

Pour l’instant, City n’aurait pas encore lancé de démarches et surveillerait simplement l’évolution du dossier. Qui plus est, Messi a toujours clamé sa fidélité au Barça, rendant son départ très hypothétique. Toutefois, les agissements controversés de sa direction pourraient ébranler sa position. Prisonnier de l’aura de sa star et de situation contractuelle, le FCB marche sur des œufs.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!