12.02.2013 à 15:34

Hôpital de La Providence à NeuchâtelLe Conseil d'Etat soutient Genolier, pas les grévistes

Il estime que la reprise de l'hôpital est la meilleure solution et confirme le licenciement immédiat de 22 grévistes.

von
Vincent Donzé
De gauche à droite, les conseillers d'Etat Philippe Gnaegi (PLR), Gisèle Ory (soc.) et Laurent Kurth (soc.).

De gauche à droite, les conseillers d'Etat Philippe Gnaegi (PLR), Gisèle Ory (soc.) et Laurent Kurth (soc.).

Voncent Donzé

Après l'échec des négociations entre la direction et les syndicats, le Conseil d'Etat neuchâtelois estime que la reprise de l'Hôpital de La Providence apparaît comme la solution «la meilleure pour assurer la pérennité des prestations délivrées par l'hôpital et les emplois». Le président du gouvernement Philippe Gnaegi affirme avoir tenté de préserver les emplois et veillé à la sécurité des patients dans de bonnes conditions.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!