Actualisé

BUDGET 2015Le Conseil des Etats fait aussi une fleur aux paysans

Les paysans ont su faire valoir certains de leurs arguments. La Chambre des cantons ne souhaite toutefois pas aller aussi loin que celle du peuple.

La branche s'est soulevée contre les coupes liées à la réforme des paiements directs.

La branche s'est soulevée contre les coupes liées à la réforme des paiements directs.

Keystone

Les paysans devraient pouvoir compter sur les largesses du Parlement dans le budget 2015 de la Confédération. Le Conseil des Etats ne leur a toutefois consenti lundi qu'une fleur de 65 millions, contre près 116 millions accordés par le National.

A l'issue des débats, le budget adopté par la Chambre des cantons se solde par un excédent de 441 millions (auxquels il faudra ajouter 139 millions de recettes extraordinaires), pour des revenus ordinaires totaux de 67,527 milliards. Le Conseil fédéral espérait afficher un excédent de 514 millions.

Soulèvement de la branche

Le National, auquel le dossier retourne, l'avait ramené à 381 millions. Les excédents sont à l'ordre du jour car le gouvernement a accompagné son budget d'une série d'économies pour un total de 700 millions. L'agriculture devrait passer à la caisse à hauteur de quelque 130 millions.

Confrontée à la réforme des paiements directs, la branche s'est soulevée contre ces coupes. Les parlementaires y ont été sensibles. La Chambre des cantons ne souhaite toutefois pas aller aussi loin que celle du peuple. Les paysans doivent supporter leur part dans les économies prévues sans en devenir la principale cible, a argumenté Christian Levrat (PS/FR).

Aide au développement épargnée

Comme le National, et à plus de cinq contre un, les sénateurs ont refusé de suivre l'UDC et de couper 99 millions dans l'aide au développement pour compenser la fleur faite à l'agriculture. Cette dernière n'a pas été la seule à bénéficier de largesses.

Assumant la décision du Parlement de poursuivre l'aide fédérale à la création de crèches et suivant le National, le Conseil des Etats a libéré 7,5 millions de plus à ce titre.

Il a en revanche refusé d'allouer 12 millions supplémentaires pour que Jeunesse et sport puisse mener à bien ses programmes l'an prochain. Il attend que l'Office fédéral des sports s'explique sur les coupes prévues avant de trancher.

Les sénateurs n'ont pas voulu non plus voulu porter à 2 millions ( 763'700 francs) l'aide aux organisations familiales faîtières. Rayon Assemblée fédérale, ils ont accepté de gonfler le budget de 160'000 francs pour que le National puisse prolonger d'un jour sa session spéciale de mai.

Pas de coups de canifs

Mais la Chambre des cantons a refusé de compenser cette hausse par une coupe de 150'000 francs dans le poste «voyages à l'étranger» du Parlement. D'autres coups de canifs plus importants ont été rejetés.

Par 24 contre 21, le Conseil des Etats a repoussé une coupe transversale de 5%, dans les charges générales de conseil, équivalant à 10,65 millions. Les moyens prévus pour recourir à des consultants externes a certes explosé mais la majorité a préféré attendre les nouvelles directives promises par le Conseil fédéral pour le début d'année prochaine avant de sévir.

Dans la même logique, les sénateurs ont refusé de ramener de 3 à 6 millions les réserves du Département fédéral de la défense pour s'octroyer les services d'externes. Par 27 voix contre 15, ils ont refusé de réduire de 120 à 100 millions le crédit d'engagement destiné à financer des places de détention administrative pour les requérants d'asile.

Supplément au budget

Parallèlement et à l'instar du National, le Conseil des Etats a légèrement modifié le deuxième supplément au budget 2014. Il a revu à la baisse l'aide fédérale à LAEM 2014, l«organisateur des championnats d«Europe d«athlétisme à Zurich. Ce dernier risque la faillite, la vente des billets n'ayant pas assez rapporté.

Mais vu que le déficit est moins lourd que prévu, la Confédération ne devra aider LAEM 2014 qu'à hauteur de 300'000 francs, et non 700'000 comme demandé par le Conseil fédéral. Le supplément au budget totalise environ 219 millions, il est largement consacré à la participation de la Suisse à des programmes européens.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!