06.03.2012 à 08:59

Le Conseil national combat les crimes pédophiles

Concrétisation de l’initiative populaire

Les élus ont décidé de fixer à 12 ans l'âge maximal d'une victime pour que l'imprescriptibilité s'applique. Ils ont refusé de monter la barre à 14 ou 16 ans.

par
Arthur Grosjean, Berne
Les débats s'annoncent vifs dans les travées du Parlement

Les débats s'annoncent vifs dans les travées du Parlement

Keystone

Un enfant de moins de 12 ans, abusé sexuellement par une pédophile, pourra déposer plainte des dizaines d'années plus tard. C'est ce que souhaite le Conseil national qui a adopté ce matin la nouvelle loi sur l'imprescriptibilité des actes d'ordre sexuel ou pornographique commis sur des enfants.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!