Tennis - Le conte de fées se poursuit pour Leylah Fernandez
Publié

TennisLe conte de fées se poursuit pour Leylah Fernandez

La jeune Canadienne s’est qualifiée pour les demi-finales de l’US Open en battant Elina Svitolina en trois sets. Du côté masculin, Carlos Alcaraz a abandonné face à Felix Auger-Aliassime.

Mais où s’arrêtera Leylah Fernandez?

Mais où s’arrêtera Leylah Fernandez?

AFP

Depuis qu’elle a sorti la tenante du titre Naomi Osaka au 3e tour, puis l’Allemande Angelique Kerber en 8e de finale, la Canadienne Leylah Fernandez (WTA 73) continue de traverser cet US Open comme dans un rêve. En quart de finale, le jour de son 19e anniversaire, elle battu la cinquième joueuse mondiale, l’Ukrainienne Elina Svitolina, en trois sets, 6-3 3-6 7-6 (7-5).

Après le match, elle a expliqué que son père avait mis l’accent sur ce conte de fées: «Aujourd’hui (ndlr: mardi), il m’a dit: «Bats-toi sur chaque point. C’est ton premier quart d’un Grand Chelem. N’en fais pas ton dernier match ici. Bats-toi pour ton rêve.» Et c’est ce que j’ai fait.»

Elle s’est en effet battue jusqu’au tie-break du troisième set, après avoir souvent mené au score et vu son adversaire ne rien lâcher et recoller. La bascule est survenue à 5-5 dans le jeu décisif, quand Fernandez a réussi un passing, avec l’aide de la bande du filet, pour s’offrir une balle de match.

Et cette balle de match fut la bonne puisque Svitolina, demi-finaliste en 2019, a commis une faute directe, avant d’aller féliciter sa rivale qui se relevait à peine, s’étant agenouillée d’émotion.

En demi-finale, Fernandez devra encore se battre contre Aryna Sabalenka (2e), victorieuse 6-1 6-4 de la Tchèque Barbora Krejcikova (9e). La Biélorusse qui atteint, comme sa future adversaire, le dernier carré de l’US Open pour la première fois, a été très impressionnante face à la lauréate du dernier Roland-Garros, faisant souvent parler la foudre, avec beaucoup de points gagnants à la clé.

Certes favorite, Sabalenka s’attend à un gros défi: Fernandez «joue bien, elle bouge bien et je sais qu’elle n’aura rien à perdre», a-t-elle dit.

Auger-Aliassime par abandon

Du côté masculin, le No 2 mondial Daniil Medvedev affrontera en demi-finale le Canadien Felix Auger-Aliassime (15e), qui a profité de l’abandon du jeune Espagnol Carlos Alcaraz (55e).

L’Espagnol de 18 ans, qui avait fait sensation au 3e tour en éliminant au terme d’une lutte acharnée le Grec Stefanos Tsitsipas (3e), puis l’Allemand Peter Gojowczyk également en cinq sets, n’a pu aller au bout d’une rencontre mal engagée (6-3 3-1). Blessé à l’adducteur droit, il a été contraint à l’abandon.

L’Espagnol Carloz Alcaraz (à dr.) n’a pas pu aller au bout de son rêve, laissant la qualification pour la demi-finale au Canadien Felix Auger-Aliassime (à g.)

L’Espagnol Carloz Alcaraz (à dr.) n’a pas pu aller au bout de son rêve, laissant la qualification pour la demi-finale au Canadien Felix Auger-Aliassime (à g.)

AFP
(AFP)

Votre opinion